1999-Paul Fentener Van Vlissingen

Dirigeant de la multinationale de l'énergie SHV Holdings, le milliardaire hollandais Paul Fentener Van Vlissingen participe en 1989 à un diner de gala que donne le dirigeant Sud-Africain Nelson Mandela.

L'invité d'honneur n'est autre que Beatrix, reine des Pays-Bas et le thème du gala porte sur l'avenir qu'il conviendra de donner aux parcs nationaux de l'Afrique du Sud. Quant à lui, Paul Fentener Van Vlissingen a déjà une idée en tête...

Il voit là une belle occasion de "verdir" son image d'industriel, de faire oublier son passé de ségrégationniste en Afrique du Sud, mais également de faire de belles affaires.

En 1999, il crée donc la société African Parks, qu'il transformera ensuite en Organisation Non Gouvernementale (ONG) afin de récolter plus facilement des dons. Walmart, le N°1 mondial de la grande distribution, en est d'ailleurs le principal donateur

Le Conseil d'administration d'African Parks est composé, entre autre, d'un président de fonds d'investissement de l'agro-industrie, d'un banquier Sud-Africain, d'un fondateur d'entreprise de tourisme de luxe et de plusieurs membres de la famille Fentener Van Vlissingen.

Ils s'emploient ensemble à transformer la quinzaine de parcs nationaux qu'ils gèrent en lieux de séjours destinés à une clientèle occidentale fortunée, capable de s'offrir un hôtel à 600 $ par nuit.

Outre l'hébergement dans ses hôtels, l'ONG African Parks se charge également du convoyage en brousse et de la mise à disposition d'un guide pour les safaris (qu'ils soient photo ou chasse). L'ONG du milliardaire Fentener Van Vlissingen (et de sa famille) envisage aussi de diversifier ses activités en déposant des brevets sur les plantes médicinales, qui poussent abondamment dans ses 15 parcs africains, afin de les commercialiser.