Les revenus de la trés grande majorité de la population des USA commencent à stagner (voire à baisser) à partir de 1970. Pour maintenir leur niveau de vie, beaucoup choisissent alors de s'endetter. Dans le même temps, les revenus de la minorité des américains les plus riches augmentent. En 1997, le Service d'Etudes Budgétaires du Congrés des Etats-Unis publie un comparatif de leurs gains sur les 18 dernières années...

immeuble du magazine Forbes

De 1979 à 1997, le revenu annuel des américains les plus pauvres passe de 9.300 $ (en 1979) à 8.700 $ (en 1997), soit une baisse moyenne de 600 $ par an.

De leur côté, les classes moyennes voient le leur augmenter de 1.600 $ par an sur la même période.

Quant au 1% d'américains les plus riches, leur revenu moyen annuel passe de 256.400 $ (en 1979) à 644.300 $ (en 1997), soit une augmentation de 387.900 $.

Parmi ces personnes les plus riches, 1.011 d'entre elles possèdent chacune 3,5 milliards de $ (en moyenne), le total de leurs avoirs pesant 3,5 billions de $.

Les dépenses de ces 1.011 milliardaires représentent alors 70% de tout ce qui est consommé aux USA...

Parmi leurs achats, citons par exemple la maison de 6.000 m2 que Bill Gates s'est fait construire sur mesure sur un terrain de plusieurs hectares, lequel surplombe un lac immense.

Selon le magazine américain Forbes, que dirige Malcolm Stevenson Forbes Jr au début du 21ème siècle, les 147 plus grandes fortunes du monde possèdent à elles seules l'équivalent des revenus que gagnent annuellement 3 milliards d'habitants de la planète (c'est à dire, à peu de chose prés, de la moitié de la population mondiale)...