1966-Billie Jean King-USA teamLa joueuse de tennis américaine Billie Jean King commence son parcours en 1959, à l'âge de 16 ans, et accède au rang de N°1 mondiale en 1966.


Au début des années 1970, elle devient professionnelle mais, scandalisée par le fait que les joueuses gagnent 10 fois moins que les joueurs de tennis, elle quitte l'Association des Professionnels du Tennis (ATP) et, en 1973, fonde l'Association des Joueuses de Tennis (WTA).

La même année, Bobby Riggs, ancien champion de 55 ans, affirme qu'aucune joueuse en activité ne réussira à battre le retraité qu'il est car, selon lui, le tennis des femmes est non seulement inintéressant mais est également inférieur à celui des hommes !

Ex N°1 mondiale, Margaret Court relève le défi mais se fait battre 6-2, 6-1. Billie Jean King, alors âgée de 30 ans, accepte d'affronter Bobby Riggs au nom de l'égalité homme-femme et de la défense des droits des femmes...

La rencontre a lieu le 20 septembre, à Houston, devant 30.000 spectateurs et 50 millions de téléspectateurs de 30 pays. Billie Jean King bat Bobby Riggs par 6-4, 6-3, 6-3 et remporte ainsi le match et la prime au vainqueur de 100.000 $. Dans l'année qui suit la superbe prestation de King, le tennis (tant féminin que masculin) devient un sport populaire et les télévisions se disputent désormais le droit de retransmettre les tournois.

En 1981, Marilyn Barnett, l'assistante de Billie Jean King, menace la championne de dévoiler qu'elles ont eu ensemble une relation amoureuse. Billie Jean King décide de couper court à son chantage et, avec courage, reconnait publiquement qu'elle a eu une liaison et des relations sexuelles avec son assistante. Elle devient ainsi la 1ère sportive au monde à avouer son homosexualité auprès des médias.