Le Pentecôtisme naît en 1910 aux USA. Cette religion, fondée par Peter Wagneret et John Wimber, oblige le fidèle a se référer à la Bible pour chaque acte du quotidien. Dans les années 1960, les Pentecôtistes doivent également apporter des preuves personnelles de leur foi. Leurs missionnaires ont déja réussis à convertir 1% des Sud-Américains et, en 1970, 20% des Brésiliens sont devenus adeptes de cette église protestante...

1980- eglise neo-pentecotistePuis, en 1980, le Néo-Pentecôtisme apparaît aux USA : ses adeptes donnent la priorité à la lutte quotidienne contre le Diable et mettent en avant des signes divins tels que les guérisons miraculeuses.


Les Néo-Pentecôtistes se doivent également de parler une langue surnaturelle qui leur permet d'entrer en contact avec Dieu. Les bons croyants deviennent riches, les pauvres étant punis par Dieu pour leur manque de foi.


Quoi qu'il en soit, tous les Néo-Pentecôtistes doivent donner de l'argent à leur église : pour éloigner d'eux le Diable, pour guérir leurs maladies ou pour solutionner leurs problèmes personnels. Les missionnaires américains créent des multinationales  néo-pentecôtistes et les dons arrivent du monde entier. Ils permettent ainsi de convertir de nouveaux fidèles et de former de nouveaux cadres dans les pays que cette religion veut conquérir.

Ils ouvrent partout dans le monde des temples, créent des universités, des centres culturels, des cliniques, et tous les fidèles qui le souhaitent peuvent se dire pasteur. Leurs prêches se font toujours en musique, que ce soit du godspel ou du rock'n roll. La plupart de ces chrétiens protestants sont favorables à la peine de mort et sont également hostiles à l'avortement, à l'homosexualité, à la laïcité, à la libre-pensée et au communisme.