Le 28 février 1958, pour ses 16 ans, Brian reçoit une guitare et un saxophone. Ses résultats scolaires sont bons mais, en 1959, il est renvoyé après avoir mis enceinte une élève de 14 ans. Scandalisée, la ville anglaise de Cheltenham le met au ban de la société et il quitte le domicile familial. Brian Jones part alors en Europe, jouant de la guitare aux terrasses des cafés. Puis il revient en Angleterre et entre dans le groupe The Ramrods...

En 1961, il intègre The Blues Incorpored, le groupe d'Alexis Korner. Peu après, les dénommés Mick Jagger et Keith Richard rejoignent à leur tour cet orchestre. Brian Jones, qui veut former son propre groupe, recrute Ian Stewart, Geoff Bradford, Paul Pond et Charlie Watts. Il nomme le groupe Rollin' Stones et, sur les conseils d'Alexis Korner, remplace le chanteur Paul Pond par Mick Jagger (et engage aussi Keith Richards).

tombe de Brian JonesIan Stewart et Geoff Bradford quittent Rollin' Stones qui, en 1962, est rebaptisé Rolling Stones.

Adepte de la Mod's Fashion, Brian Jones arbore des costumes de dandy et une coupe de cheveux mi-longs trés soignés. Reprise par les autres membres, elle devient la "coupe Stones".

Brian Jones apporte aussi au groupe sa dextérité à la guitare, l'harmonica, divers claviers et percussions, le sitar, la flute, le dulcimer, l'accordéon et le vibraphone. 

Mais Keith Richard lui a volé la fille dont il est follement amoureux : il sombre encore plus dans l'alcoolisme et la drogue et, en 1964, n'arrive plus à jouer correctement.

La justice britannique décide alors de réprimer chacun de ses écarts afin d'atteindre, à travers lui, ces dépravés immoraux de Rolling Stones !

En 1966, le groupe qu'il a créé ne le considère déjà plus comme l'un de ses membres et commence peu à peu à s'éloigner de lui.

Le 6 juin 1968, Brian Jones décide de quitter les Rolling Stones et va se réfugier dans sa maison du Sussex...

Le 4 juillet 1969, il est retrouvé mort, noyé dans sa piscine.

A son enterrement, 500.000 personnes viennent lui rendre hommage, dont un bon nombre de musiciens de la Pop Musique britannique. Cheltenham érigera par la suite un buste de Brian Jones rappelant que le créateur des Rolling Stones est né dans cette ville.