Pendant la 2nde guerre mondiale, Ian Fleming est agent de liaison pour le MI-6, les services secrets britanniques. Puis, après la guerre, l'Agence Reuters le recrute comme journaliste. Il se reconvertit ensuite comme agent de change dans une banque. Mais, en 1953, Ian Fleming décide de se retirer à Goldeneye, en Jamaïque, où il commence à écrire tout ce qu'il a vécu en tant qu'agent secret anglais dans les années 1940...

1954-Barry Nelson-1er James Bond 007Son 1er roman est publié 2 mois plus tard, à Londres, sous le titre de Casino Royal et, en 1954, Ian Fleming signe un contrat avec la chaîne américaine CBS qui tire de son livre une série télévisée...


L'acteur Barry Nelson y incarne le tout premier 007 (agent secret du MI-6) qui se nomme James Bond dans le civil (un patronyme qui a été fabriqué à partir de 2 noms de rue : Saint-Jame's Street, à Piccadilly, et Bond Street, à Londres).


Trés vite, 007 s'aristocratise et ainsi, dans le film Au service secret de Sa Majesté, les spectateurs découvrent que James Bond est non seulement descendant de sir Thomas Bond, baron de Peckham, mais qu'il est aussi chevalier de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges.

Puis, dans James Bond contre Dr No, l'agent 007 est admis dans le Cercle des Ambassadeurs, une salle de jeu mondaine de LondresJames, vêtu d'un élégant smoking noir, évolue comme un poisson dans... le champagne.

Mais, par la suite, lorsque l'écossais Sean Connery (un ancien ouvrier) endosse les habits de 007, l'image aristocratique de Bond en prend un vilain coup. Heureusement, le gentleman anglais Roger Moore lui succède et redonne tout son lustre au rôle en maniant avec brio son humour so british...