Profitant des émeutes qui ont lieu dans les provinces de Macédoine et d'Albanie, la Serbie et ses alliés déclarent la guerre à l'empire Ottoman. Affaibli, ce dernier est facilement vaincu en 1913. La Serbie attaque alors ses alliés et leur prend la Macédoine et le Kosovo. L'Albanie est alors créée sur un territoire de 28.000 km2, peuplé de 800.000 habitants... auxquels les Serbes n'englobent pas les 700.000 Albanais de Grèce et de Serbie.

Les Albanais de Macédoine et du Kosovo deviennent malgré eux des sujets serbes, soumis au pouvoir serbe, n'ayant pas le droit de parler l'albanais et d'avoir leur propre presse. En 1941, le royaume de Yougoslavie est vaincu par l'Italie, laquelle regroupe le Kosovo et les territoires albanophones de Grèce au sein de l'Albanie. Les nationalistes albanais se vengent alors de l'humiliation qu'ils ont subie en massacrant des milliers de Serbes...

Les Serbes se déchaînent à leur tour en tuant des Albanais jusqu'en 1945, année où le maréchal Tito fonde la République Fédérale Socialiste de Yougoslavie, une et indivisible ! Mais le Parti Communiste Albanais dénonce en 1948 "l'impérialisme du camarade Tito envers l'Albanie". A l'heure de la rupture entre Staline et Tito, les Albanais du Kosovo sont subitement accusés d'être des séparatistes et des agents de l'URSS !

drapeau du KosovoEn 1974, le pouvoir fédéral crée la province autonome du Kosovo, incluse dans la République Socialiste de Serbie sous le nom de... Kosmet.

Les Albanais sont frustrés car ils espéraient obtenir une république yougoslave à part entière...

Des incidents éclatent par la suite et, dans les années 1980, des Serbes sont contraints de fuir le Kosmet.

En 1989, régnant en maître, le serbe Slobodan Milosevic abolit le statut du Kosmet et l'armée de Serbie envahit dans la foulée cette province albanophone... de Serbie.