En août 1969, quelques 500.000 jeunes hippies se rassemblent à Woodstock, au nord de New York, pour écouter la musique de Janis Joplin, Grateful Dead, Santana, Sly and the Family Stone, Country Joe Mac Donald, Jefferson Airplane et d'autres encore. Sur la côte ouest, Ron Polte (manager de Quicksilver) veut lui aussi créer un festival comme celui de Woodstock mais avec 8 scènes et encore plus de groupes de musique... 

Il doit rapidement faire face à des militants radicaux qui exigent que son futur festival soit totalement gratuit. Polte fait alors appel à Tom Donahue, lequel possède une solide expérience pour l'organisation de concerts. Mais, malgré cette aide, Ron Polte doit annuler le festival 10 jours avant la date prévue. Rock Scully (co-manager du Grateful Dead) propose alors aux Rolling Stones d'organiser un festival gratuit au Golden Gate Park...

1969-festival AltamontLes autorités californiennes refusent et proposent à la place que le festival se tienne dans les collines désertiques d'Altamont...

Les groupes de musiciens de San Francisco conseillent aux Stones d'engager des Hell's Angels pour assurer le service d'ordre du festival...

Le jour prévu, le festival d'Altamont s'ouvre sur le concert de Santana : les Hell's commencent trés vite à se déchaîner sur la foule, bien qu'elle soit parfaitement calme.

Quand Jefferson Airplane monte sur scène, Marty Balin demande aux Hell's d'arrêter d'être violents... ce qui lui vaut d'être roué de coups.

La chanteuse Grace Slick intervient à son tour mais trés timidement. Grateful Dead préfère annuler sa participation et Mick Jagger prend un micro pour tenter de sauver la situation...

C'est alors qu'il apprend qu'un spectateur (nommé Meredith Hunter) vient d'être assassiné à quelques mètres de lui par les Hell's Angels et qu'il est la 4ème personne à être tué ce soir là...