Depuis le tout début du 20ème siècle, quelques 100.000 Américains d'origine japonaise (nommés "Nikkei") vivent paisiblement sur la côte ouest des USA. Mais, le 7 décembre 1941, l'armée du Japon attaque l'armée des Etats-Unis à Pearl Harbor, dans l'état de Hawaï. Les Nikkei sont alors arbitrairement enfermés dans des camps. Puis, en 1943, le ministère américain de la guerre réalise un questionnaire spécialement destiné aux Nikkei...

Il leur y est notamment demandé de renoncer à obéir à l'empereur du Japon, de faire le serment d'être fidèles aux USA et d'accepter de combattre les Japonais en endossant l'uniforme des forces armées des Etats-Unis. Ceux qui s'y refusent en répondant non à ces questions sont aussitôt expédiés dans le camp de haute sécurité de la ville de Tulelake, en Californie... Ils seront alors considérés à vie comme des traitres à l'Amérique !

Family_sitting_at_a_table


20% seulement des Nikkei refusent d'être fidèles aux USA et ils sont donc internés dans ce camp.


Par la suite, une partie des Nikkei détenus dans ce camp finit par accepter de combattre dans les rangs de l'armée américaine.

Mais, malgré celà, les soldats blancs les traitent encore avec méfiance, les suspectant toujours de vouloir trahir les Etats-Unis...

Ils évitent donc soigneusement d'être en contact avec eux !

A la fin de la guerre mondiale, les forces armées américaines démobilisent les Nikkei.

Rendus à la vie civile, tous ces Américains d'origine japonaise connaissent alors une trés longue période de chômage.

En effet, une trés grande majorité des employeurs américains refuse avec obstination de les embaucher dans leurs entreprises...