Aprés avoir inscrit en 1918 l'égalité des sexes dans sa constitution, la Russie bolchévique est, en 1920, la 1ère au monde à légaliser l'avortement. Dans la foulée, l'URSS met en place la garde collective des enfants des mères qui travaillent ou s'instruisent. Puis, dés 1945, les femmes d'Europe de l'Est peuvent participer aux recherches scientifiques et technologiques (toutefois, leurs conjoints refusent toujours de faire des tâches ménagères)...

Valentina_Tereshkova,_First_Woman_in_Space_-_Flickr_-_San_Diego_Air_^_Space_Museum_ArchivesEn 1950, les femmes qui travaillent trouvent que faire la queue pour acheter les rares provisions disponibles est une mission chronophage de plus en plus insupportable.

A l'inverse, s'ils ne connaissent pas les pénuries, les Occidentaux ne permettent que trés rarement à leurs femmes de travailler.

Brusquement, les USA réalisent que, dans la course à l'espace, l'URSS risque de les dépasser car, avec les femmes, les Russes disposent de 2 fois plus de matière grise !

En décembre 1961, le président John F. Kennedy signe un décret sur la condition des femmes : il s'agit, en fait, d'éviter que les américaines ne soient tentées par les idées progressistes des communistes.


Puis, le 17 juin 1963, l'URSS envoie la jeune Valentina Terechkova dans l'espace : elle devient à 26 ans la 1ère femme cosmonaute de l'Histoire spaciale.


Aux Jeux Olympiques de 1972, les sportives soviétiques gagnent une quantité impressionnante de médailles d'or. Les Etats-Unis se doivent de réagir ! Ils votent aussitôt une loi pour promouvoir l'athlétisme féminin.

Trois ans plus tard, à l'ONU, pendant un débat sur la condition féminine, une déléguée roumaine obtient que 1975 soit déclarée "année de la femme". Quand Françaises et Américaines parlent d'égalité économique entre hommes et femmes, les Africaines, les Sud-Américaines, les Asiatiques et les Européennes de l'Est répondent alors que la solution est la nationalisation des ressources...