C'est les armes à la main que Fidel Castro et ses hommes prennent le pouvoir à Cuba en 1959. En 1960, le régime castriste affiche une politique franchement hostile aux Etats-Unis. Le gouvernement des USA s'en inquiètent et les diplomates américains sont alors chargés de faire fermement pression sur tous les pays d'Europe afin de les inciter à ne pas livrer les armes que Fidel Castro vient de leur commander...

HERNANDO CALVO OSPINAEntretemps, le cargo français La Coubre a quitté le port d'Anvers, en Belgique, et a pris la direction de l'île de Cuba.

Le 4 mars 1960, les dockers cubains commencent à décharger la cargaison de fusils et de grenades du cargo quand, soudain, une explosion se produit : elle tue 70 personnes, dont 6 Français.

Mise au courant, la France ne fait aucune déclaration. La compagnie qui a affrèté La Coubre s'inquiète quant à elle de savoir si son bateau sera remis en état. 

Par la suite, intrigué par cet évènement, le journaliste colombien Hernando Calvo Ospina se met à inspecter minutieusement les archives de la marine cubaine et à recueillir les témoignages de plusieurs dockers ayant échappés à la mort...

Son enquête journalistique le conduit à envisager que l'explosion n'a peut être pas été accidentelle. Sans en avoir toutefois l'entière certitude, il émet l'hypothèse qu'il est probablement en présence d'un attentat criminel.

L'écrivain et journaliste Hernando Calvo Ospina rassemblera plus tard tous les éléments de son enquête dans "Un navire français explose à Cuba". Son livre ne sera toutefois publié qu'en 2011 (par les Editions Investig'action, à Ixelles, en Belgique).