En 1945, aux USA, Albert Einstein plaide pour que l'arme atomique soit confiée à un "gouvernement mondial". Son homologue Josef Rotbalt décide quant à lui de démissionner du "projet Manhattan". Puis, 2 bombes nucléaires sont larguées sur le Japon et détruisent Hiroshima et Nagasaki. En 1946, Leo Szilard, Albert Einstein et d'autres chercheurs se regroupent alors au sein d'un Comité d'Urgence des Scientifiques Atomistes...

Operation_Castle_-_Romeo_001Puis, le 9 juillet 1955, Josef Rotbalt, Albert Einstein et le mathématicien Bertrand Russell lancent un appel à la communauté scientifique :

"Dans la situation dramatique où se trouve l'humanité, nous estimons que les hommes de sciences devraient se réunir en conférence pour prendre la mesure des périls créés par le développement d'armes de destruction massives".

Ils sont par la suite rejoints par 8 autres grands noms de la recherche...


Ils demandent alors aux autres scientifiques (et aux peuples du monde entier) de se mobiliser pour faire comprendre à leurs gouvernements qu'ils ne veulent pas d'une 3ème guerre mondiale !


Une 1ère conférence de scientifiques a lieu à Pugwash, au Canada, en juillet 1957. Elle donne naissance au "mouvement Pugwash", lequel s'est donné comme objectif de réconcilier les grandes puissances qui s'affrontent, pour l'heure, dans une "guerre froide".

Ce mouvement obtient en 1963 l'interdiction des essais nucléaires, la non-prolifération des armes atomiques en 1968, ainsi que le contrôle des armes biologiques en 1972. Ce contrôle est également étendu à toutes les armes chimiques en 1993. En 1995, la communauté scientifique sera (à travers le "mouvement Pugwash") récompensée par un trés mérité prix Nobel de la paix.