13 août 2019

1948 - LES ETATS-UNIS METTENT CHARLES AZNAVOUR EN PRISON !

La chanteuse Edith Piaf a découvert il y a 1 an le duo de chansonniers débutants que forment Pierre Roche et Charles Aznavour. Ce dernier qui, comme elle, a été chanteur de rue autrefois, acquiert ainsi sa sympathie et son soutien. En 1948, Edith Piaf doit effectuer une série de concerts aux USA. Avant de partir, sur le ton de la plaisanterie, elle propose à Pierre Roche et à Charles Aznavour de venir la voir à New-York... Après son départ, Roche et Aznavour décident de la prendre au mot : ils empruntent alors à Raoul Breton, leur... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 août 2019

1963 - LISA MINNELLI DEVIENT AMIE AVEC CHARLES AZNAVOUR

Charles Aznavour arrive en 1963 aux USA pour une tournée de concerts... cette année-là, Lisa Minnelli, qui n'a que 17 ans, commence sa carrière en chantant dans la comédie musicale Best Foot Forward et a également un petit rôle dans The Judy Garland Show que sa mère anime sur la chaîne CBS. Grâce à son père Vincente Minnelli (et grâce à sa grand-mère française), Lisa se prend de passion pour Paris.  Munie d'un dictionnaire, Lisa Minnelli enrichit son français en traduisant les paroles des chansons de Charles Aznavour et,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
17 mars 2019

1970 - LA JOYEUSE NAISSANCE DE CHARLIE HEBDO

Au lendemain des évènements de mai 1968, la presse "alternative" commence à souffrir... L'Enragé, Action et La Cause du peuple parviennent à se maintenir mais le mensuel satirique Hara-Kiri voit ses ventes s'effondrer ! Ses responsables, François Cavanna et Georges Bernier, décide alors de créer un hebdomadaire pour sauver le mensuel. Le 3 février 1969, ils éditent donc le 1er numéro de Hara-Kiri Hebdo...  La plus grande place y est réservée aux dessins de Cabu, Fournier, Gébé, Reiser, Willem et Wolinski. Mais... [Lire la suite]
09 janvier 2019

1960 - JOE COCKER PRÉCÈDE LES ROLLING STONES

Joe Cocker quitte l'école de plomberie où ses parents l'ont inscrit et fonde le groupe de blues The Avengers en 1960. Ils parviennent à passer en 1ère partie des Rolling Stones et jouent des morceaux de Ray Charles que Joe Cocker imite à la perfection. Decca leur fait alors enregistrer un 45 tours mais il ne se vend pas. Puis, en 1967, le groupe enregistre Marjorine et entre enfin à la 41ème place du hit-parade anglais... Joe Cocker change son groupe et, en compagnie de Jimmy Page et de Keith Moon, il enregistre un 33... [Lire la suite]
04 juillet 2018

1940 - LES DESSINS DE POULBOT SONT INTERDITS DE PUBLICATION

Au début du 20ème siècle, les enfants qui jouent sur la butte Montmartre, à Paris, fournissent au caricaturiste Francisque Poulbot d'excellents sujets pour ses dessins d'enfants du peuple. Comme il les publie dans le journal L'Humanité, il est alors catalogué de "socialiste révolutionnaire". En août 1914, Poulbot est mobilisé. Agé de 35 ans, il est affecté dans l'armée territoriale et reste à l'arrière du front. En 1915, il est réformé pour raison médicale. Francisque Poulbot est alors embauché à Le Journal, un quotidien... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2018

1908 - LOUIS FORTON ACCOUCHE DE 3 PIEDS NICKELÉS

Le dessinateur Louis Forton donne naissance à 3 horribles personnages qu'il nomme Les  Pieds Nickelés. Au fil des pages du journal L'Epatant, Croquignol, Filochard et Ribouldingue vont donc y malmener la police, se moquer des institutions et filouter tout autant le bourgeois que le brave bougre. Les enfants qui lisent L'Epatant adorent et adoptent aussitôt ces 3 mauvais garçons ! En 1915, pour rester dans les bonnes grâces du gouvernement, Forton fait entrer les Pieds Nickelés dans la guerre...  Croquignol, Ribouldingue... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 avril 2018

1904 - LA FRANCE SE MET A DÉVORER DES ROMANS POLICIERS

En créant le personnage d'Arsene Lupin, Maurice Leblanc ancre le roman policier dans la littérature française. Il est suivi en 1907 par Gaston Leroux qui écrit Rouletabille et, en 1911, par Pierre Souvestre et Marcel Allain qui donne naissance à Fantomas. Puis, à partir de 1918, le roman policier obtient une bonne place dans les librairies et, surtout, dans les kiosques à journaux des gares. En 1927 naît Le Masque, une collection dirigée par Albert Pigasse qui publie Le meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha Christie. Les éditeurs... [Lire la suite]
28 février 2018

1933 - KING KONG, UN CHEF-D’ŒUVRE DE TRUCAGES !

En 1931, dans une amérique en pleine crise économique, les réalisateurs Ernest Schoedsack et Merian Cooper décide de réaliser un film mettant en scène un gorille géant. Ils décident de réutiliser les décors de jungle qui leur ont servi à tourner les Chasses du Comte Zaroff et font appel à Willis O'Brien, spécialiste en trucages pour le cinéma. Le sculpteur Marcel Delgado construit alors une tête et un buste géant du gorille...  O'Brien y installe des mécanismes qui permettent à 3 personnes placés à l'intérieur de faire... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 janvier 2018

1953 - L'ÉCRIVAIN BORIS VIAN ÉCHAPPE A LA PRISON

En 1935, Boris Vian a 15 ans quand il obtient le baccalauréat de latin et grec. Puis, avec des amis de Ville-d'Avray, il forme Mon prince et ses voyous, un orchestre de Jazz qui fait danser la jeunesse de la ville. En 1937, il devient un inconditionnel de l'américain Duke Ellington, de passage à Paris. Puis il entre au lycée Condorcet pour faire des études scientifiques et, en 1939, intègre l'Ecole Centrale. En 1940, il est militairement exempté et, en 1941, Boris Vian, devenu chroniqueur littéraire, écrit son... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 janvier 2018

1924 - L'ALLEMAND "JOHN HEARTFIELD" INVENTE LE PHOTOMONTAGE

En 1907, à l'âge de 16 ans, Helmut Herzfeld étudie successivement la peinture, les Arts décoratifs et le graphisme publicitaire avant d'intégrer, en 1913, l'Ecole d'art et d'artisanat de Berlin. Après s'être libéré de ses obligations militaires en 1915, il s'obstine à transformer son nom en John Heartfield pour protester contre l'anti-britannisme de son pays, alors que la police refuse d'enregistrer ce pseudonyme. Avec son frère Wieland, il crée les Editions Malik, en 1917, et édite la revue Nouvelle... [Lire la suite]