05 novembre 2017

1954 - A DIEN-BIEN-PHU, LA FRANCE EST SANS NOUVELLE D'ISABELLE

Le 8 mai, la radio du vietminh annonce que le commandant de la garnison de Dien-Bien-Phu et les 100.000 soldats des 17 compagnies des forces de l'Union française ont été faits prisonniers. Le lendemain, les liaisons avec le camp retranché "Isabelle" sont totalement coupées et personne ne peut dire si le général de Castries est réellement prisonnier. Dans le meilleur des cas, il aura réussi à rejoindre les troupes du colonel de Crévecoeur, à 50 kilomètres de Dien-Bien-Phu. Le colonel Giap et les nationalistes du vietminh ont... [Lire la suite]
04 novembre 2017

1994 - APRES 27 ANS DE PRISON, NELSON MANDELA DEVIENT PRESIDENT

En 1963, le gouvernement blanc de la République d'Afrique du Sud fait arrêter le leader noir anti-apartheid Nelson Mandela et le fait jeter en prison. Les années se succèdent et, malgré les protestations internationales, Nelson Mandela est maintenu en détention. Aprés avoir passé 27 longues années de sa vie derrière les barreaux, Mandela est enfin libéré... Le 11 février 1990, il peut alors prononcer son premier discours politique en tant qu'homme libre. Déployant un admirable esprit de conciliation, celui qui vient d'être si... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2017

1994 - D'ANCIENS COMMUNISTES D'EUROPE DE L'EST GAGNENT DÉMOCRATIQUEMENT LES ELECTIONS

Après la chute du mur de Berlin, plusieurs des régimes communistes d'Europe de l'Est s'effondrent. En Hongrie, au début des années 1990, les anciens communistes décident de respecter la démocratie et ils obligent sèchement la "vieille garde" à quitter le parti. Le 8 mai 1994, rebaptisés "socialistes", les anciens communistes hongrois gagnent largement les élections législatives. Dans pratiquement toutes les anciennes républiques pro-soviétiques, d'anciens communistes participent à divers gouvernements où ils aident à mettre en... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2017

1940 - LES NAZIS RAFLENT TOUS LES GRANDS CRUS FRANÇAIS

En cet été 1939, la pluie tombe sans interruption et l'armée française a été réquisitionnée pour aider les vignerons. Ainsi, les bataillons de Chasseurs du Limousin aident les viticulteurs alsaciens à cueillir au plus vite tous leurs raisins jusqu'à la frontière allemande. Et quand l'ennemi commence à envahir le pays, les bouteilles de grands crus sont préventivement cachées dans les caves... Partout en France, les flacons précieux sont rassemblés et cachés derrière de fausses parois, artificiellement vieillies. L'armée allemande... [Lire la suite]
31 octobre 2017

1989 - KADHAFI ORDONNE UN ATTENTAT POUR SE VENGER DE LA FRANCE

En septembre 1980, le DC10 du vol 772 de la compagnie UTA décolle de Brazzaville pour rejoindre Paris, emportant à son bord ses 170 passagers et son équipage. Alors qu'il survole le désert du Ténéré, l'avion explose. Il n'y a aucun survivant. L'enquête qui s'ensuit permet de découvrir qu'il s'agit d'un attentat commandité par Mouammar Kadhafi, chef suprême de la Libye... En effet, Kadhafi a fait déposer dans l'avion une pleine valise d'explosifs, qui a été déclenchée à distance. Le colonel Mouammar Kadhafi se venge ainsi de la... [Lire la suite]
25 octobre 2017

1953 - L'ALBANIE A-ELLE RENVERSÉ LE DICTATEUR ENVER HODJA ?

Aprés la mort de Staline, survenue le 5 mars, plusieurs rumeurs concernant la situation politique de l'Albanie se répandent en Yougoslavie, en Italie et en Grèce. Pour sa part, Radio-Belgrade annonce que le général Enver Hodja aurait mis l'armée albanaise en état d'alerte et que les dirigeants du Parti Communiste Albanais auraient conseillé à leurs militants de se tenir sur leurs gardes... Radio-Belgrade affirme que ce parti craint le déclenchement d'actes anticommunistes et le correspondant du Daily Express en... [Lire la suite]
24 octobre 2017

1993 - ALBERT DE LIÈGE SUCCÈDE AU ROI BAUDOIN DE BELGIQUE

Par le biais des 2 chaînes de télévision nationales, la flamande et la wallonne, le roi Baudoin I s'adresse à toute la Belgique chaque année au moment de Noël. S'exprimant aussi bien en français qu'en flamand, il évoque cette année-là les valeurs qui unissent tous le pays et parle longuement de "ceux qui souffrent en Belgique et dans le monde". Les belges perçoivent la grande sincérité des propos royaux, qu'ils écoutent alors en famille devant leur téléviseur. Ils aiment profondément toute la famille royale et une grande... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 octobre 2017

1953 - L'URSS SE DOTE DE LA BOMBE H POUR "RENFORCER LA PAIX"

Gueorgui Malenkov, ancien bras droit de Staline et actuel président du Conseil des ministres d'URSS, prononce un discours le 8 août dans lequel il annonce que son pays vient de se doter d'une importante arme nouvelle... Effectivement, le 12, les services secrets des Etats-Unis informe la Commission américaine de l'énergie atomique que l'URSS vient de réaliser un essai de bombe à hydrogène. Cependant, ce n'est que le 20 août que la Pravda publie l'information. Elle émane du gouvernement soviétique et confirme que l'URSS vient bien... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 octobre 2017

1993 - FRANCOIS MITTERRAND NOMME EDOUARD BALLADUR PREMIER MINISTRE

Aprés avoir été le secrétaire général du président Georges Pompidou, Edouard Balladur devient en mars 1986 le ministre de l'économie du 1er ministre de droite Jacques Chirac dans le 1er gouvernement de cohabitation gauche-droite du président socialiste François Mitterrand. En février 1993, 7 ans plus tard, Alain Juppé affirme que le retour au pouvoir du RPR, parti de la droite française, ne générera aucune augmentation d'impots.  Valery Giscard d'Estaing, au nom de l'UDI, parti du centre droit, le confirme... [Lire la suite]
18 octobre 2017

1953 - COUP D’ÉTAT MILITAIRE EXPRESS EN IRAN

Le 16 août, un coup d'état militaire échoue à renverser le gouvernement iranien et, à l'aube du 19, le 1er ministre nationaliste Mohammad Mossadegh contrôle de nouveau la situation. En fait, il ne doit son maintien au pouvoir que grâce au soutien des membres du Toudeh, le Parti Communiste Iranien. Mais dans les heures qui suivent, le dirigeant nationaliste commet une énorme erreur politique... Il fait libérer de prison Davud Monshizadeh, fondateur du Sumka, un parti néo-nazi. La rumeur se répand alors selon laquelle le... [Lire la suite]