07 décembre 2021

1945 - CHARLES DE GAULLE ENGAGE UN BRAS DE FER CONTRE L'ASSEMBLEE NATIONALE

En 1945, les membres de l'Assemblée constituante élisent à l'unanimité le général de Gaulle comme président du gouvernement français. Les communistes, dont le parti est le 1er parti de France, demande que l'Assemblée leur accorde soit le ministère de l'Intérieur, soit celui de la Défense, soit celui des Affaires étrangères ! Charles de Gaulle refuse car il veut être parfaitement libre de constituer le gouvernement de son choix... Dans le cas contraire, il refusera le poste de chef du gouvernement... L'Assemblée s'incline mais vote... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 décembre 2021

1946 - LES ALLIEES CRAIGNENT L'ARRIVEE AU POUVOIR DES COMMUNISTES FRANCAIS

Après le départ du général de Gaulle de la présidence du gouvernement au début de 1946, le général Billotte écrit au gaulliste Maurice Schumann un courrier où il lui fait part de ses craintes. Schumann en révèle alors le contenu aux dirigeants du Mouvement Républicain Populaire (MRP), le parti que Charles de Gaulle a créé. Billotte y affirme que si le MRP se retire du gouvernement, il laissera le pouvoir aux communistes et aux socialistes... Or cette perspective inquiète grandement les états-major américain et britannique. Les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2021

1949 - LA GUERRE FROIDE S'INVITE AU CONGRES DU MOUVEMENT DE LA PAIX

Staline décrète en 1948 que l'Union Soviétique est le rempart contre la guerre froide que mènent les USA "contre-révolutionnaires impérialistes". Au mois d'août, soutenus par l'ONU, 357 délégués, venus de 45 pays, se réunissent en Pologne et créent un Mouvement de la paix (auquel l'URSS n'est pas hostile). Son 1er congrés, qui se tient à Paris en avril 1949, se heurte alors à l'hostilité de Jules Moch, le ministre français de l'Intérieur... Ce dernier refuse d'accorder des visas aux délégués du Mouvement de la paix qui viennent des... [Lire la suite]
12 novembre 2021

1943 - HENRICH HIMMLER COMPARE LES JUIFS A DES BACILLES QU'IL FAUT ELIMINER

En 1938, un certain Rothmund, chef de la police suisse, suggère à ses collègues Allemands d'imprimer un J sur les passeports des juifs  d'Allemagne et d'Autriche. En juillet de la même année, les seuls pays qui acceptent les migrants juifs fuyant le nazisme sont l'Angleterre et les USA, si bien que le 13, le Völkischer Beobachter titre en première page un ironique "Personne n'en veut !". Un cap est ensuite franchi le 12 novembre... Hermann Goering annonce une intensification des mesures anti-juives. Au printemps 1939, le bateau... [Lire la suite]
06 septembre 2021

1978 - LE HAÏTIEN RENE DEPESTRE EST PERSECUTE PAR FIDEL CASTRO

René Depestre a 21 ans quand, en 1946, éclate la révolte populaire qui renverse le dictateur haïtien Elie Lescot. Ce dernier est aussitôt remplacé par un autre despote et René Depestre, qui a activement participé aux émeutes, fuit Haïti pour Paris. Là, il a l'occasion de voyager et rencontre ainsi Pablo Neruda, Aimé Césaire, Ernesto Che Guevara et l'anthropologue haïtien Jean Price-Mars. Puis, en 1956, il décide de retourner en Haïti... Mais, recherché par la police du dictateur François Duvalier, il doit entrer dans la... [Lire la suite]
05 septembre 2021

1957 - LE PRESIDENT LIBANAIS DEMANDE L'AIDE DES ETATS-UNIS

En janvier 1957, le président américain Dwight Eisenhower déclare que son pays soutiendra économiquement et militairement tous les alliés des USA qui sont menacés par le "communisme international" : en mars, Camille Chamoun, président de la République du Liban, réclame donc l'aide des Etats-Unis. Les partisans libanais du pro-soviétique Gamal Abdel Nasser, le président de l'Egypte, s'opposent aussitôt à ceux de Camille Chamoun... Ils repprochent à leur président de trahir le pacte de neutralité du Liban, lequel ne veut être ni dans... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2021

1932 - COMMENT STALINE OBTIENT LA SOUMISSION TOTALE DE LA DIRECTION DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

En 1930, le Komintern envoie à Paris un représentant clandestin de Staline nommé Dimitri Manouilski qui a tout pouvoir sur le Parti Communiste Français (PCF). La raison "officielle" de cette ingérence est la forte chute du nombre d'adhérents et d'électeurs du PCF, ainsi que celle du nombre de syndiqués de la CGT. Le Komintern affirme en 1931 que ce problème est dû à l'existence de clans rivaux au sein de la direction du parti... Le 1er août, Manouilski convoque le bureau politique du PCF et lui reproche cette division. Une 2nde... [Lire la suite]
30 juillet 2021

1933 - HERMANN GOERING ORGANISE L'INCENDIE DU REICHSTAG

Au début de l'après-midi du 27 février 1933, Hermann Goering demande à son chef de la police de tenir ses troupes prêtes à arrêter les communistes et les socialistes allemands. Dans la soirée, des membres des S.A., des nationalistes du Front Noir-Blanc-Rouge et des adhérents des Casques d'acier de Von Papen entrent par effraction dans le Reichstag, trainant avec eux un anarchiste hollandais nommé Marinus van der Lubbe... Ce dernier, qui a été drogué, est amorphe. Quelques minutes plus tard, un immense incendie embrase la salle du... [Lire la suite]
20 juillet 2021

1943 - MARGUERITE DURAS ENTAME UN SURPRENANT PARCOURS

En 1939, Marguerite Donnadieu épouse Robert Antelme, rédacteur au ministère de l'Intérieur. De son côté, elle trouve un emploi au Comité de propagande de la banane française. Puis, en mai 1940, elle co-écrit L'Empire français avec Philippe Roque et est éditée par Gallimard. En 1942, Marguerite Antelme tente d'écrire un 1er roman mais devient surtout secrétaire de la Commission de contrôle du papier... Elle s'occupe de la gestion des dossiers et rencontre les lecteurs accrédités par cette Commission. Marguerite Antelme se... [Lire la suite]
14 juillet 2021

1989 - RICHARD NIXON ET HENRY KISSINGER SONT ACCUSES DE COMPLICITE DE CRIMES CONTRE L'HUMANITE

Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet fait couler un bain de sang sur le Chili et renverse ainsi le gouvernement d'Unité populaire que dirige le socialiste Salvador Allende. Le 12 au soir, plus de 20.000 Chiliens ont déja été torturés et assassinés. Plusieurs milliers d'autres ont été déportés à l'extrême sud du pays. Les partis politiques ne redeviennent légaux qu'en 1988, la veille du référendum organisé par Pinochet... Si une majorité de Chiliens répond "oui", le général Augusto Pinochet restera au pouvoir 8 ans... [Lire la suite]