22 juin 2015

1980 - L'argent des Etats-Unis sauve Chrysler de la faillite

Lee Iacocca étudie la mécanique et l'économie à l'université de Leehigh, en Pensylvanie. Il entre ensuite dans celle de Princeton et, en 1946, est embauché par Ford. Il intègre d'abord l'usine de River Rouge et s'illustre comme un commercial brillant. Puis, sa carrière fait un bond fulgurant : il est nommé au siège de Detroit et, à 36 ans,  intègre la direction générale. Lee Iacocca mise alors sur la clientèle des jeunes américains et veut à tout prix que Ford fasse des voitures... [Lire la suite]
21 janvier 2015

1936 - La Fiat 500 va-elle envahir l'Europe ?

Au début des années 1930, le constructeur italien FIAT mise sur la naissance d'une clientèle populaire et réalise un petit véhicule bon marché capable de transporter 2 personnes. Les premiers exemplaires sont équipés de moteurs de  569 cm3 qui permettent à cette FIAT 500 Topolino (petite souris) d'atteindre 85 km/h. En 1934, Giovanni Agnelli, patron de FIAT, décide de partir à la conquête de l'Europe. Il charge Henri Pigozzi de créer, avec l'appui de l'Etat français, la firme SIMCA. Au printemps de l'année suivante, les... [Lire la suite]
20 janvier 2015

1940 - L'Allemagne nazie raffole du vin de Bordeaux

La société bordelaise de négoce de vins de Louis Eschenauer entretient depuis longtemps des liens commerciaux avec la maison Böhmers, de Brême, en Allemagne. Heinz Böhmers se rend souvent à Bordeaux où il achète les grands crus de Louis Eschenauer pour le compte de la société Henkel. En 1940, la société Henkel est reprise par Joachim von Ribbentrop, ministre des affaires étrangères de Hitler. Ribbentrop charge Heinz Böhmers de s'emparer des grands crus du bordelais. Le commandant Böhmers reprend alors contact avec Louis... [Lire la suite]
18 décembre 2014

1947 - Les socialistes et la droite gouvernent ensemble

Paul Ramadier renvoit les ministres communistes au bout de 2 ans et une nouvelle coalition gouvernementale se forme. Elle comprend les députés socialistes SFIO, les radicaux du MRP, ceux de la gauche modérée et une partie de ceux de la droite anti-gaulliste. Elle parvient à gouverner la France pendant 4 ans, malgré la vive concurrence électorale des communistes du PCF et des gaullistes du RPF. Cette majorité se renforce ensuite des voix de l'UDSR que dirige le jeune François Mitterrand. Antoine Pinay, député de centre-droit du CNI,... [Lire la suite]
14 novembre 2014

1924 - La politique ultra-libérale de John Calvin Coolidge

Le pieu et laconique John Calvin Coolidge, président des USA, considère qu'un homme qui ne trouve pas de travail ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Se présentant à sa réélection en 1924, il fait face au démocrate John W. Davis, avocat d'affaires des grands banquiers américains. Faisant campagne sur la réduction des dépenses de l'état et sur les réductions d'impôts, Coolidge est facilement réélu.  Il laisse une liberté totale à la finance et à l'économie : les profits explosent alors et les USA comptent de plus en plus de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 octobre 2014

1976 - L'ultra libéral Milton Friedman reçoit le Nobel d'économie

Après avoir obtenu un Master d'économie à l'Université de Chicago en 1933, Milton Friedman y entre comme enseignant en 1946. Pendant 30 ans, il y exprimera son opposition aux théories interventionnistes de John Maynard Keynes et son hostilité a tout contrôle des prix et des salaires par les états. Partisan de l'ultralibéralisme, il prône la "Stratégie du Choc" pour y parvenir. Sa théorie consiste à faire subir aux populations un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état militaire ou une attaque terroriste. Les victimes,... [Lire la suite]
02 octobre 2014

1947 - Vers une réelle décolonisation ?

Pour éviter qu'ils ne se révoltent et pour qu'ils fassent la guerre à leurs côtés, la France et l'Angleterre promettent aux peuples de leurs empires respectifs que leurs pays deviendront indépendants quand la seconde guerre mondiale sera terminée. En 1947, l'Angleterre finit par concéder son indépendance à l'Inde mais prend cependant le soin d'en détacher le Pakistan. La France, elle, s'accroche à son empire. Après avoir perdu 2 guerres en Indochine et en Algérie, la France comprend qu'elle doit désormais accorder leurs indépendances... [Lire la suite]
29 septembre 2014

1993 - La Pologne se spécialise dans le nain de jardin

Au lendemain de la chute du mur de Berlin, la Pologne s'ouvre à l'économie de marché. Dans la ville de Nowa Sol, 2 usines d'état, qui procurent 3000 emplois aux habitants, ferment soudain leurs portes. Le chômage bondit alors à 23%. Bizarrement, une cinquantaine d'ouvriers se met à fabriquer des nains de jardins en plâtre ou en béton pour se procurer quelques revenus. Ils les vendent plutôt bien et se livrent même une forte concurrence. Certains ouvrent par la suite des ateliers à Lodz, Poznan et  Szezecin tandis que les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 juillet 2014

1918 - Alexander Nahum Sack invente la dette d'état illégitime

Les bolcheviks refusant de rembourser les dettes du tsar de Russie, elles sont effacées en 1918. L'année suivante, le traité de Versailles annule celles que la Pologne doit à des banques. En 1923, la cour suprème des USA oblige la Banque Royale du Canada à passer en pertes celles que le Costa Rica lui doit. S'appuyant sur ces jurisprudences, Alexander Nahum Sack définit ce qu'est une "dette odieuse" en 1927... Il affirme qu'une dette, contractée pour renforcer un régime despotique, est illégitime. Elle n'est plus celle de l'état... [Lire la suite]
10 juillet 2014

1984 - La France paralysée par les camions

En février, une grève des douaniers provoque la colère de transporteurs routiers bloqués à l'entrée du tunnel du Mont-Blanc. Leurs syndicats, la Fédération National des Transports Routiers et l'UNOSTRA, demandent alors à leurs adhérents de bloquer les routes. Le blocus s'organise et un immense barrage s'étend, pratiquement  sans interruption, de Chamonix jusqu'à Fontainebleau. Petit à petit, la France est bloquée et des villages, voire des villes, se retrouvent isolés et sans approvisionnement. Le gouvernement socialiste, qui... [Lire la suite]