01 août 2018

1914 - LA FRANCE INSTAURE LA CENSURE MILITAIRE

Le 30 juillet, quelques jours avant le début officiel du conflit, le ministère de la Guerre met en place un service de censure. Une loi datant de 1849 sur "l'état de siège" est réactivée par le gouvernement français, qui y rajoute le 5 août un décret sur les "indiscrétions de la presse en temps de guerre". Pratiquement tout ce qui, de prés ou de loin, a un rapport avec la guerre est désormais soumis à cette censure... L'armée peut empêcher les publications des journaux mais peut aussi interdire les réunions. Par ailleurs, les avis... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2018

1914 - LES SOCIÉTÉS D'ARMEMENT ALLEMANDES ET FRANÇAISES VEULENT UNE GUERRE LONGUE

Dans le livre "Une Histoire du Service Secret Britannique", Richard Deacon révèle que les activités de fonderie de la famille de Wendel ont indistinctement lieu en France et en Allemagne depuis l'annexion en 1870, par cette dernière, de l'Alsace et de la Lorraine. En 1914, les hauts-fourneaux et les usines d'armement de  Thionville et de Briey, qui appartiennent à François de Wendel, sont donc en territoire allemand. Un accord tacite prévoit qu'en cas de guerre entre la France et l'Allemagne, les troupes françaises... [Lire la suite]
28 février 2018

1914 - TOUT POUR LA FLANDRE !

La 4ème armée du duc Albrecht de Wurtemberg atteint la rive droite de l'Yser au mois d'octobre. Sur la rive gauche, 49.000 soldats de l'armée belge, épuisés, attendent impatiemment les renforts promis par le général Foch. Pour l'heure, une poignée d'anglais et la brigade bretonne des fusiliers-marins de l'amiral Ronarc'h sont les seuls à être venus à leur secours. La 6ème armée du Konprinz Ruprecht de Bavière se prépare à faire la jonction avec les troupes d'Albrecht de Wurtemberg et à attaquer les belges à 10 contre 1. L'armée... [Lire la suite]
24 février 2018

1914 - LE GÉNÉRAL VON HAUSEN INVENTE LA GUERRE DE TRANCHÉES

Le général von Hausen est l'un des 300 membres du Grand Etat-Major Impérial. Issus de l'Académie de Guerre, il commande les saxons de la 3ème armée sur une ligne qui s'étend de la montagne de Reims jusqu'à l'Argonne. Il souffre désormais du typhus qu'il a attrapé dans la Marne. A la mi-septembre, il donne à ses troupes l'ordre de mettre en place un efficace dispositif pour bloquer l'armée française sur place...  Les allemands réalisent donc un maillage de robustes fortins, posés sur les hauteurs et reliés entre eux par un... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 mars 2016

1914 - DES COMBATTANTS ALLEMANDS ET BRITANNIQUES FRATERNISENT

La guerre, qui ne devait durer que quelques mois, se poursuit toujours. Les usines d'armement n'ont plus de main-d'oeuvre et l'outillage fatigue. Plus "grave" encore : l'acier et les explosifs commencent désormais à manquer car les principaux fournisseurs de la France sont... allemands ! Les canonniers français commencent alors à rationner leurs obus. Vers la fin de l'année, la situation s'aggrave car 11 départements français sont occupés par l'Allemagne où les Kommandantur  imposent leurs exigences aux populations... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1914 - L’ARMÉE ALLEMANDE EST AUX PORTES DE PARIS !

Après les 3 premières semaine de la guerre, l'armée française a déjà subi des pertes effrayantes qui se chiffrent parfois à plus de 25.000 morts par jour et, à la fin du premier mois, l'armée allemande est pratiquement aux portes de Paris. Le 2 septembre, le gouvernement français part donc rapidement pour Bordeaux et s'y installe. Joseph Galliéni, un vieux général à la retraite, est précipitamment rappelé et chargé de défendre Paris... Le général Galliéni met alors à profit une incroyable erreur stratégique de l'état-major allemand.... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1914 - LE BOUILLON KUB AGENT DES SERVICES SECRETS ALLEMANDS

Le dirigeant d'extrême-droite Léon Daudet affirme depuis maintenant plusieurs mois que les marques allemandes Kub et Maggy ont été implantées dans le pays par les services secrets allemands pour espionner la France. Les membres de son parti, l'Action Française, répètent désormais que les milliers de panneaux publicitaires du bouillon Kub ont été installés à des endroits stratégiques pour aider l'envahisseur allemand à se diriger vers Paris. Le 2 août a lieu la mobilisation générale et une foule de parisiens, sensibles aux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mars 2016

1914 - L'INTERNATIONALE SOCIALISTE VA EMPÊCHER LA GUERRE !

Des millions d'européens ont confiance dans la puissante Internationale Socialiste et ils pensent que son pacifisme suffira à préserver la paix. En France, Jean Jaurès, un député socialiste révolutionnaire, est considéré comme le guide de cette Internationale. Il prêche la guerre à la guerre par la grève générale et l'insurrection populaire et, avec lui, les ouvriers allemands et français se disent prêts à s'opposer aux marchands de canons ! A Vienne, en ce début de juillet, les funérailles de l'archiduc François-Ferdinand de... [Lire la suite]
12 mars 2016

1914 - LES GÉNÉRAUX FRANCAIS RÊVENT D'UNE REVANCHE !

Nicolas II de Russie, George V d'Angleterre et Guillaume II, empereur d'Allemagne, sont cousins germains, descendants tous les 3 de la défunte reine Victoria. Pour maintenir leurs liens d'amitiés, ils ont réunis une partie de leurs 3 armadas de guerre dans le vaste port militaire allemand de Kiel. En France, le Bloc des gauches vient de gagner les élections législatives après avoir mené sa campagne électorale contre l'impôt sur le revenu. La gauche se dressait également contre une loi de prolongation du service militaire à 3 ans.... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 janvier 2015

1914 - PÉTAIN PRÉFÈRE LE SEXE A LA DÉMOCRATIE

L'orphelin Philippe Pétain est reçu de justesse (403ème sur 412) à l'Ecole militaire de Saint-Cyr. En 1914, il a 58 ans et n'est que colonel. La guerre lui donne alors une extraordinaire occasion de bondir dans la hiérarchie militaire. Sa popularité, tant sur le front qu'à l'arrière, lui vaut un abondant courrier d'admiratrices... Mais Pétain n'entend pas se marier et préfère multiplier les aventures. Chaque fois qu'il quitte le front pour Paris, il retrouve une maitresse, voire 2 à la fois. En 1918, le vainqueur de Verdun... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,