12 décembre 2016

1918 - LA CROIX ROUGE INONDE L'EUROPE DE CHEWING-GUM

Les mexicains ont pour habitude de mâcher de la chicle, la sève du sapotillier, afin de tromper leur faim. Vers la fin du 19ème siècle, une révolution éclate au Mexique et le général Antonio Lopez de Santa Anna s'enfuit aux USA. Il arrive à New-York avec 250 kilos de chicle mais repart  par la suite dans son pays, laissant son stock de chicle à Thomas Adams, son secrétaire. Adams ne sait d'abord pas quoi en faire, avant d'avoir une idée... Il y ajoute du sucre et du sirop de menthe et tente de le commercialiser auprès des... [Lire la suite]
28 mars 2016

1918 - Les nouveaux blindés français enfoncent les lignes allemandes

Le 4 septembre 1916, l'armée britannique essaye sa nouvelle arme : un véhicule blindé à chenilles. Mais l'essai s'avère loin d'être concluant. Puis, en 1917, tirant quelques leçons de l'échec de son allié britannique, l'état-major français décide à son tour d'utiliser cette arme prometteuse. Le 16 avril, 128 chars blindés Schneider quittent Berry-au-Bac à 7 heures du matin et se dirige lentement vers les tranchées ennemies... Sous un tir d'artillerie nourri, ils ne parviennent à atteindre la seconde ligne des tranchées allemandes... [Lire la suite]
12 mars 2016

1918 - Les noirs américains prennent les armes en Europe

En janvier, le général américain Pershing fait réunir 4 régiments dans lesquels il n'y a que des soldats de couleur noire, mais qui sont toutefois commandés par des officiers blancs. Aussitôt, des voix s'élèvent ici et là aux USA pour dire leur inquiétude d'avoir appris que l'armée de leur pays apprenait aux noirs le maniement des armes. L'état-major américain est d'ailleurs lui-même divisé en 2 camps qui s'opposent sur le sujet... Il y a les généraux qui reconnaissent que les qualités physiques des noirs en font de bons soldats, ce... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mars 2016

1918 - La malnutrition frappe autant les populations allemandes que françaises

En ce 5 janvier, il fait -14° à Paris. La Seine est gelée et la navigation est impossible depuis plusieurs jours. Le charbon et la nourriture commencent désormais à faire défaut. Le "pain national", déjà allégé en farine, est rationné et la vente de viande n'est plus autorisée que 4 jours par semaine. Une ouvrière qui gagne 1 franc de l'heure doit en débourser 2 pour acheter 1 kilo de pain et 12 pour 1 kilo de pommes de terre (lesquels sont devenues introuvables). En Allemagne, la situation est largement pire : toute la population... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 août 2015

1918 - La guerre mondiale va-elle recommencer dans les pays baltes ?

Le 16 février 1918, l'indépendance de la Lituanie est proclamée et, le 24, l'Estonie acquière à son tour la sienne. Puis, le 3 mars, le traité de Brest-Litovsk est signé entre la Russie des bolcheviks et l'Allemagne : la Russie annonce qu'elle renonce à considérer une partie de la Pologne, la Finlande et l'ensemble des pays baltes comme étant des provinces russes. De son côté, Guillaume d'Urach de Wurtemberg refuse la couronne de Lituanie le 2 novembre... La République est alors proclamée en Lituanie. Le 18 novembre, la Lettonie... [Lire la suite]
22 juillet 2014

1918 - Alexander Nahum Sack invente la dette d'état illégitime

Les bolcheviks refusant de rembourser les dettes du tsar de Russie, elles sont effacées en 1918. L'année suivante, le traité de Versailles annule celles que la Pologne doit à des banques. En 1923, la cour suprème des USA oblige la Banque Royale du Canada à passer en pertes celles que le Costa Rica lui doit. S'appuyant sur ces jurisprudences, Alexander Nahum Sack définit ce qu'est une "dette odieuse" en 1927... Il affirme qu'une dette, contractée pour renforcer un régime despotique, est illégitime. Elle n'est plus celle de l'état... [Lire la suite]
03 mai 2014

1918 - Invention du stylo à bille

Laszlo Biro, journaliste hongrois, a remarqué que l'encre des journaux sèche rapidement et tache peu. Il essaie d'en utiliser dans un stylo à plume mais, trop épaisse, celle-ci ne descend pas. Par la suite, observant des enfants qui s'amusent, il remarque que les billes avec lesquelles ils jouent laissent une trace d'eau derrière elles lorqu'elles traversent une petite flaque d'eau. Il a alors une idée... Celle de remplacer la plume du stylo par une bille, laquelle va permettre à l'encre d'imprimerie d'être entrainée vers le bas. Un... [Lire la suite]
14 septembre 2013

1918 - La société secrète Thulé "fabrique" Hitler et le nazisme

Selon une légende grecque, le mythique pays de Thulé se situait à l'extrème nord de la terre et fut noyé par les flots marins. Les rescapés aryens, blonds aux yeux bleus, seraient parvenus en Allemagne pour y devenir les ancêtres des européens. En 1918, l'allemand Rudolf von Sebottendorf fonde une société secrète qui reprend le nom de Thulé et le mythe de la race aryenne venue de l'hyper nord disparu. La Thule-Gesellschaft adopte la svastika comme symbole de la future victoire de l'homme nouveau et ses membres se saluent par de... [Lire la suite]
22 août 2013

1918 - Lenine demande la protection du reich allemand

Après la signature de l'armistice russo-allemand, le maréchal Foch demande au gouvernement de Clemenceau d'accepter une intervention militaire de la France en Russie pour chasser les soviets du pouvoir. Mais, en 1918, des soldats fidèles au tsar se regroupent. Ils forment une armée, que commande les généraux Alexeïev et Denikine, et affrontent l'Armée rouge, supérieure en nombre mais inexpérimentée et indisciplinée. En Sibérie, une légion de tchèques, prisonniers des russes, refuse de reconnaître le gouvernement soviétique et... [Lire la suite]
16 août 2013

1918 - L'Empire austro-hongrois disparaît

En 1914, la dynastie des Habsbourg réunit 11 peuples dans son Empire. Quelques rares conflits nationalistes éclatent parfois mais les séparatistes sont très minoritaires. A son entrée en guerre aux cotés du Reich allemand, la monarchie austro-hongroise pense que le conflit ne durera pas longtemps. En 1915, à Londres, Trumbic (comité pour l'union des serbes, des croates et des slovènes) discute d'un état yougoslave unique. A la suite du décès de l'empereur François-Joseph en 1916, Charles 1er, âgé de 29 ans, le remplace. Il comprend... [Lire la suite]