14 mars 2018

1958 - LES DÉPUTES GAULLISTES DEVIENNENT MAJORITAIRES A L’ASSEMBLÉE

Après avoir, la veille, déposé son bulletin de vote dans l'urne du bureau de Colombey-les-deux-Eglises, le général de Gaulle rentre à Paris le lundi 1 décembre. Il convoque aussitôt le conseil des ministres pour le lendemain afin d'analyser les résultats de ces élections législatives. Ces dernières ont été soumises à un nouveau mode de scrutin. Les précédentes, en 1956, s'étaient déroulées en 1 seul tour, "à la proportionnelle"... La nouveauté pour celles qui viennent d'avoir lieu est que les français ont voté 2 fois : une pour... [Lire la suite]
05 mars 2018

1958 - LA GRÉVE DES TRANSPORTS DEVIENT GRÉVE GENERALE ET PARALYSE TOUTE L'ANGLETERRE

Quittant son attitude rigide et intransigeante, le 1er ministre conservateur Harold Macmillan propose le 4 juin de négocier avec les dirigeants syndicaux. Mais les employés des autobus, en grève depuis 5 semaines, affirment qu'ils sont désormais prêts à continuer jusqu'à... Noël ! La régie des transports clame quant à elle qu'elle ne cèdera pas et ne donnera rien de plus que les 8 shillings accordés aux 36.000 conducteurs. Les grévistes campent sur leurs positions et continuent d'exiger que les 14.000 autres salariés... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mars 2018

1958 - PLUS DE 80% DES FRANÇAIS DISENT "OUI" A DE GAULLE

A la question de savoir s'ils acceptent la nouvelle Constitution de la 5ème République proposée par le général Charles de Gaulle, prés de 80% des français de la métropole a répondu "oui" le dimanche 28 septembre. Ce résultat dépassant largement l'habituel clivage droite-gauche, il est évident qu'un grand nombre des électeurs socialistes et communistes ont accordés leur confiance à de Gaulle. Avant ce référendum, les socialistes se sont d'ailleurs prononcés à 69,2% pour le "oui" au cours du congrés de la SFIO. Les meilleurs... [Lire la suite]
08 février 2018

1958 - LE GÉNÉRAL DE GAULLE PREND LA TEMPÉRATURE EN ALGÉRIE FRANÇAISE

Arrivé début juin à Alger, le général de Gaulle y est accueilli par une foule qui crie "Vive de Gaulle", " Vive Soustelle" et "Algérie française". De Gaulle, le nouveau chef du gouvernement, est reçu par le général Raoul Salan, par le gaulliste Jacques Soustelle et par les membres du Comité de Salut Public  du 13 mai. Ce "mouvement du 13 mai" rassemble une palette de personnalités algéroises plutôt hétéroclites... Il regroupe des officiers parachutistes qui considèrent qu'ils ont été humiliés, des algérois qui pensent... [Lire la suite]
07 février 2018

1958 - L'URSS DÉCIDE D'ÉTRANGLER LA YOUGOSLAVIE

Le 9 mai, alors que le journal la Pravda évoque d'éventuelles sanctions économiques de l'URSS à l'encontre de la Yougoslavie, Nikita Khrouchtchev adresse un télégramme au maréchal Tito pour lui dire qu'il désire ardemment voir se régler les différents qui séparent leurs 2 pays. Mais, à la fin du mois, l'URSS annonce subitement qu'elle bloque désormais les prêts qu'elle a promis à la Yougoslavie en 1956. La décision des soviétiques amène alors tous les communistes yougoslaves à faire bloc autour du maréchal Tito. Pour leur... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 février 2018

1958 - L'EGLISE ITALIENNE NE VEUT RIEN D'AUTRE QU'UN GOUVERNEMENT CONSERVATEUR !

Au mois de mai, plus de 90% des électeurs participent à l'élection des élus de la Chambre et à celle du Sénat italien. Lauro, l'ex maire de Naples, a dépensé en pure perte plusieurs milliards de lires pour faire élire des membres du Parti Monarchique Populaire et, malgré l'arrivée de 2 millions de jeunes électeurs qui leur sont plutôt favorables, l'extrême-droite nationaliste est en net recul partout dans le pays.  Le Parti Communiste obtient 6,7 millions de voix et le Parti Socialiste 4 millions. A eux 2, ils représentent... [Lire la suite]
01 février 2018

1958 - FULGENCIO BATISTA TRANSFORME CUBA EN UN GIGANTESQUE CASINO POUR TOURISTES

Démocratiquement élu président de Cuba en 1940, le sergent Fulgencio Batista se nomme lui-même colonel. Il ne se représente ensuite pas à la présidence mais rassemble par tous les moyens des fonds qui lui servent à acheter les élus du Congrés cubain et, ainsi, à faire comprendre à Miguel Mariano Gomez, le nouveau président, qu'il a été élu grâce au fervent soutien de ses "amis". En 1958, avec l'aide de la CIA, Batista devient le maître de Cuba. Il s'entoure alors de conseillers venus des USA, tel Louis Santos, grand... [Lire la suite]
31 janvier 2018

1958 - LES FRANÇAIS D’ALGÉRIE VEULENT QUE L’ALGERIE RESTE FRANÇAISE

Le matin du 13 mai, Alger est calme. Puis, à la mi-journée, des voitures équipées de haut-parleurs sillonnent la ville et appellent les habitants à la grève et à se rassembler "pour la France et pour l'Algérie" : les terrasses des restaurants se vident, les trolleybus rentrent au dépot, les magasins baissent leurs rideaux et les taxis s'éclipsent tandis qu'un groupe de lycéens venus d'Hussein-Bey se dirige vers Alger... Un autre rassemblement de jeunes gens remonte vers le plateau des Glières en scandant "Algérie française !". Ils... [Lire la suite]
02 janvier 2016

1958 - SALVADOR ALLENDE N'EST PAS ÉLU PRÉSIDENT DU CHILI

La grande bourgeoisie se partage depuis longtemps le pouvoir au Chili. En 1941, le Parti Radical s'associe à des syndicats de salariés et forme L'Alliance Progressiste. Elle permet au radical Antonio Rios de devenir président du Chili en 1942. En 1946, le radical Gonzalez Videla se présente comme "candidat du peuple" et est élu avec les voix des socialistes et des communistes. Videla oublie ensuite ses promesses électorales... Cédant à la demande des USA, il fait voter une loi de défense de la démocratie en 1948 : le Parti... [Lire la suite]
19 novembre 2015

1958 - LES USA SOUTIENNENT FIDEL CASTRO

Fils d'un riche propriétaire terrien, le jeune Fidel Castro suit des études pour devenir avocat. Cuba est aux mains du dictateur Fulgencio Batista, lequel musèle la population. Le 26 juillet 1956, avec un groupe d'autres étudiants armés de quelques fusils, Fidel Castro tente dérisoirement de renverser le tyrannique Batista. L'opération échoue rapidement et Castro est jeté en prison. Puis il est chassé de l'île de Cuba, avec interdiction d'y revenir. Il y revient cependant avec une centaine d'hommes et ils débarquent sur une plage où... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,