15 janvier 2019

1976 - Incident diplomatique entre la Syrie et la Turquie

La province du Sandjak est rattachée en 1920 au territoire de la Syrie, alors sous mandat administratif de la France. La Turquie proteste aussitôt auprès de la Société des Nations et le Sandjak obtient une autonomie renforcée. Puis, à la fin des années 1930, pour s'attirer les faveurs de la Turquie, la France lui cède le Sandjak, que les turcs appellent Hatay. Les syriens élèvent alors une protestation mais n'obtiennent rien. En 1976, dans le cadre d'un projet d'accord touristique entre la Turquie et la Syrie, une délégation d'état... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 décembre 2018

1976 - LE PRÉSIDENT GISCARD D'ESTAING SE FAIT GROSSIÈREMENT ESCROQUER

En 1973, les membres de l'OPEP décident de réduire leurs productions de pétrole et "l'or noir" quadruple son prix. Les dirigeants occidentaux s'inquiètent, notamment Valéry Giscard d'Estaing, président de la République française, et Raymond Barre, son 1er ministre. En 1976, Aldo Bonassoli, qui se dit professeur de physique nucléaire, et le comte Alain de Villegas font une proposition extraordinaire au président français... Ils affirment avoir découvert un procédé aérien de localisation des couches souterraines de pétrole et... [Lire la suite]
02 janvier 2017

1976 - LE DÉPUTÉ JEAN DE BROGLIE EST ASSASSINE

En septembre 1976, un agent de la Police Judiciaire française fait parvenir à ses supérieurs un 2nd rapport destiné à les alerter de l'existence d'un contrat mis sur la tête de Jean de Broglie. Le 24 décembre, à 9h15, le prince Jean de Broglie, député de l'Eure, sort de l'immeuble de son conseiller financier Pierre de Varga. Un homme surgit alors et lui tire 2 balles dans le corps. Derrière Jean de Broglie, un second tueur tire un 3ème projectile. Dés le 29, Michel Poniatowski, ministre de l'intérieur, viole le secret de... [Lire la suite]
18 octobre 2014

1976 - L'ULTRA-LIBÉRAL MILTON FRIEDMAN REÇOIT LE NOBEL D’ÉCONOMIE

Après avoir obtenu un Master d'économie à l'Université de Chicago en 1933, Milton Friedman y entre comme enseignant en 1946. Pendant 30 ans, il y exprimera son opposition aux théories interventionnistes de John Maynard Keynes et son hostilité a tout contrôle des prix et des salaires par les états. Partisan de l'ultralibéralisme, il prône la "Stratégie du Choc" pour y parvenir. Sa théorie consiste à faire subir aux populations un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état militaire ou une attaque terroriste. Les victimes,... [Lire la suite]