20 novembre 2017

1956 -HABIB BOURGUIBA MET-IL LA TUNISIE SUR LA VOIE DE L'INDEPENDANCE ?

Au début du mois de février, à Paris, Habib Bourguiba est reçu par différents membres du gouvernement français. Puis il reçoit ensuite la presse dans ce qui est désormais devenu le siège parisien de la délégation du... gouvernement tunisien. Au balcon du bâtiment flotte d'ailleurs un drapeau tunisien. Dans le salon de reception, c'est Hassen Belkhodja qui accueille les journalistes... Les portraits du président René Côty et du bey Sidi Lamine trônent côte à côte sur le mur. Habib Bourguiba est légerement en retard : l'entretien... [Lire la suite]
19 juin 2017

1911 - TENSIONS ET RIVALITÉS ENTRE L'ALLEMAGNE ET LA FRANCE AU MAROC

Au mois d'avril, des tribus hostiles au sultan Moulay Hafid se soulèvent et établissent un siège au pied des puissantes murailles de Fès. La France craint que la prise de la ville ne mette en danger les français et les européens qui s'y trouvent. Cependant, bien que les rebelles s'avèrent incapables d'entrer dans Fès, le sultan demande à l'état-major français d'envoyer des troupes à son secours et, le 21 mai, 4 bataillons de l'armée coloniale entrent sans difficulté dans la ville. Ils rétablissent l'ordre dans tout le pays mais,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 novembre 2016

1944 - La mystérieuse disparition de Saint-Exupéry

Né à Lyon en 1900, c'est pendant son service militaire qu'Antoine de Saint-Exupéry s'initie aux rudiments du pilotage d'un avion. Il continue ensuite son apprentissage et cumule les heures de vol avant de devenir pilote de ligne. Il parcourt alors régulièrement les airs entre Toulouse et Dakar, assure la traversée du désert de Mauritanie ou celle de l'Atlantique entre la France et les Etats-Unis et, entre 2 vols, écrit le récit de ses aventures aériennes. Le public découvre ses talents d'écrivain en 1931 avec Vol de nuit et, en 1939,... [Lire la suite]
11 janvier 2016

1940 - Les premières forces combattantes de la France libre sont africaines

Le 26 août 1940, Félix Eboué, gouverneur de l'Afrique Equatoriale Française (AEF), se rallie au général de Gaulle. L'AEF fournit alors du caoutchouc aux alliés et procure l'or qui alimente la trésorerie de la France libre à Londres. Mais l'AEF met également un Etat à la disposition de De Gaulle (ce qui lui permet d'affirmer au monde que le régime de Vichy n'est pas légitime), ainsi qu'une poignée de troupes qui se bat sous commandement britannique. Le 1er mars 1941, le commandement devient français et, avec ses 300 hommes, le... [Lire la suite]