08 avril 2016

1961 - L'école francaise des dictateurs sud-américains

Après la guerre d'Indochine, les militaires français mettent au point la Doctrine française : un éventail efficace de méthodes de "guerre antisubversive" qu'ils appliquent au cours de la bataille d'Alger pour éliminer les combattants algériens du Front de Libération National (FLN). Au début des années 1960, Pierre Mesmer, ministre des armées de Charles de Gaulle, sélectionne alors quelques officiers de l'armée française parmi ceux qui ont fait les guerres d'Indochine (Vietnam) et d'Algérie. Ces militaires sont ensuite envoyés à... [Lire la suite]
09 février 2016

1943 - Grave désaccord entre les USA et l'Angleterre !

Pour remporter les élections de mi-mandat de novembre 1942, le président américain Franklin Roosevelt compte sur une victoire militaire : les forces alliées débarquent donc au Magreb et s'emparent facilement de l'Algérie et du Maroc. Par contre, les troupes allemandes et italiennes s'accrochent à la Tunisie et ce pays n'est libéré qu'en mai 1943. Pour Roosevelt, il faut désormais préparer le débarquement en France, comme il l'a promis à Staline. Mais, sur les 168.000 soldats qui ont été rassemblés à cette fin en Angleterre, 109.000... [Lire la suite]
27 juillet 2015

1953 - Bal tragique à Paris : 7 morts

Dans un quartier de Paris, au soir de la fête nationale du 14 juillet, un spectacle commémorant la Révolution française a rassemblé plusieurs centaines de spectateurs. Par la suite, le traditionnel feu d'artifice sera tiré, lui-même suivi du traditionnel bal du 14 juillet... Un groupe important de travailleurs maghrébins, originaires du département français d'Algérie, est venu assister au spectacle, ce qui déplaît fortement à une partie des spectateurs parisiens. Les français de métropole manifestent leur hostilité et il s'ensuit... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2015

1961 - Le FLN algérien fait manifester les femmes et les enfants

En novembre 1954, le Front de Libération National algérien décrète l'insurrection armée. Après les combats qui ont lieu à Alger en janvier 1957, le général Massu prend la présidence d'un Comité de Salut Public. Le 1er juin 1958, le général de Gaulle reçoit les pouvoirs spéciaux de l'Assemblée nationale. Le 19 septembre, au Caire, en Egypte, un Gouvernement provisoire de la République algérienne est formé. Il est dirigé par Ferhat Abbas. Un an plus tard, De Gaulle reconnaît au peuple algérien le droit à l'autodétermination. Le... [Lire la suite]
14 février 2015

1944 - De Gaulle méprise-il les français du commando Kieffer ?

Le banquier Philippe Kieffer  rejoint le général de Gaulle à Londres dés juin 1940. Sous le grade de lieutenant, Kieffer commence alors à recruter des français pour former une unité de bérets verts des forces spéciales. Il parvient ainsi a rassembler 177 commandos français et, le 6 juin 1944, l'armée anglaise leur laisse le privilège de débarquer les premiers sur le sol de France. Le quart d'entre eux meurt dés le premier jour. Parmi ces 177 soldats se trouvent le matelot Marcel Labas, le polonais naturalisé français... [Lire la suite]
17 janvier 2015

1962 - Neuf manifestants ont été tués à Paris

En multipliant les attentats, l'Organisation Armée Secrète (OAS) entretient un climat de violence en France. Son objectif est d'empêcher que l'Algérie française n'obtienne son indépendance. De son côté, le gouvernement a interdit les manifestations et réunions favorables à l'indépendance de ce département français. Malgré l'interdiction, des algériens vivants en France organisent une manifestation le 17 octobre 1961... Plus d'une centaine d'entre eux est tué. L'OAS n'est toujours pas inquiétée. Le 7 février 1962, 10 attentats à... [Lire la suite]
20 février 2013

1975 - La prise d'otages des enfants de harkis

Le camp de Saint-Maurice-l'Ardoise, dans le Gard, a été conçu par la Gestapo en 1940. Le gouvernement français l'utilise à son tour, en 1957, pour y interner des algériens suspectés d'appartenir au FNL. En 1962, la France l'utilise de nouveau, cette fois pour enfermer les membres de l'OAS, partisans de l'Algérie française. A la déclaration d'indépendance de l'Algérie, l'armée française quitte son ancienne colonie... Des algériens, supplétifs  de l'armée française dans les brigades Harkas, se font massacrer par le FLN. Une... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,