30 septembre 2021

1945 - LES BOMBES ATOMIQUES AMERICAINES HORRIFIENT LES RESISTANTS FRANCAIS !

L'armée allemande cesse le combat en mai 1945 tandis que le Japon continue de tenir tête aux troupes américaines. Le 6 août, les USA larguent alors une bombe atomique (nommée Littleboy) sur la ville d'Hiroshima : elle tue plus de 140.000 habitants. Le 9 août, une seconde bombe (nommée Fatman) tombe sur la cité de Nagasaki et tue environ 70.000 personnes (par la suite, 150.000 autres habitants de ces 2 villes décèderont par irradiations)... Le souffle et la chaleur provoqués par les 2 bombes ont, en outre, transformé Hiroshima et... [Lire la suite]
05 mai 2021

1958 - 79,2 % DES FRANCAIS DISENT "OUI" A LA 5ème REPUBLIQUE

Le 13 octobre 1946, les Français approuve par référendum la Constitution de la 4ème République. Au gré des alliances, les partis gouvernent tour à tour la France. Mais, lorsque des émeutes éclatent dans l'Algérie française, ces coalitions de partis s'avèrent toutes incapables de régler le conflit naissant. Le 13 mai 1958, la population de la ville d'Alger se soulève en masse : l'armée française décide alors de rester dans ses casernes... A Paris, le gouvernement et les élus sont tellement sidérés que, le 1er juin, une majorité de 329... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 avril 2021

1952 - BOB DENARD QUITTE L'ARMEE FRANCAISE... ET L'INDOCHINE

A l'adolescence, Robert Denard entre à l'école des apprentis mécaniciens de la Marine Nationale où commence sa carrière militaire. En 1952, en Indochine, un chinois interdit l'entrée de son restaurant à Robert (alias Bob) Denard et à 3 autres marins. Les 4 hommes se vengent en incendiant l'établissement... Bien que seulement menacé d'être muté, Bob Denard préfère quitter l'armée. Il part alors s'installer dans le protectorat français du Maroc... Il épouse Gisèle Riboh à Casablanca et se fait engager comme policier. Intégré par... [Lire la suite]
27 février 2021

1960 - CHARLES DE GAULLE DURCIT LE TON EN ALGERIE

Le Front de l'Algérie Française (FAF) refuse fermement l'indépendance de l'Algérie et se prépare secrètement à la mise en place d'un apartheid, appuyé par une dictature militaire. Leurs violences contre les Algériens se multiplient mais finissent par provoquer une réaction des populations arabes : les 9 et 10 décembre 1960, d'immenses foules se rassemblent et manifestent à Aïn Temouchent, Tlemcen, Oran et Alger... Malgré l'interdiction, elles entrent dans les centres-ville où elles font face à la police, à l'armée et aux milices du... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2020

1955 - 44 ALGERIENS SONT ACCUSES D'AVOIR EGORGES DES FRANCAIS

Le 20 août 1955, une émeute ravage la mine algérienne de pyrite d'Hel Halia : des Algériens y cassent tout, égorgent les ouvriers français et incendient les bâtiments... L'armée française réagit rapidement et 2 avions de chasse vont mitrailler le village d'Hel Halia. Des parachutistes sont envoyés dans la région et ils exécutent plus de 1000 algériens. Puis, le gouvernement français ordonne à la police du Constantinois d'ouvrir une enquête. Les policiers cherchent dans leurs listes d'Algériens fichés comme nationalistes et... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2019

1977 - LE FOOTBALL ALGÉRIEN RESTE ENGAGE POLITIQUEMENT

Le Mouloudia Club d'Alger (MCA), qui est créé en 1921, outre qu'il devient le 1er club de football entièrement mulsulman d'Algérie, devient également un foyer de lutte anticoloniale. En 1930, inquiétées par cette situation, les autorités françaises obligent alors les équipes de football algériennes à intègrer un certain nombre de joueurs européens. Mais, dans les tribunes, les supporters restent incontrôlables... Ils y chantent des chants religieux et affirment ainsi qu'ils sont musulmans. En 1954, Yacef Saadi et Zoubir Bouadjadj,... [Lire la suite]
02 mars 2019

1961 - DE GAULLE PROFITE DU PUTSCH D'ALGER

Au printemps 1958, à Alger, des fidèles du général de Gaulle prennent discrètement contact avec l'extrême-droite locale. Pendant ce temps, à Paris, le général soigne son image de rassembleur. Après avoir été reçu par le président René Coty, Charles de Gaulle est envoyé en mission par l'Assemblée nationale le 1er juin. Le 4, il se rend à Alger où il termine son discours par "je vous ai compris !". De retour à Paris, Charles de Gaulle annonce, devant une assemblée de colonels plutôt nostalgiques des colonies, que la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
12 février 2019

1965 - L'ASCENSION FULGURANTE DE JACQUES CHIRAC

Bernadette Chaudron de Courcel et Jacques Chirac se rencontrent en 1950 à l'université de Sciences-Politique. Les parents de Bernadette n'apprécient pas que leur fille de 18 ans fréquente un roturier qui, de plus, se dit sympathisant communiste. En 1953, Chirac part en stage aux USA et, à son retour, Bernadette fixe la date de leurs fiançailles au 17 octobre. Jacques obtient alors son diplôme à "Sciences-Po"... Il réussit également son concours d'entrée à l'Ecole Nationale d'Administration (ENA), avant de faire son service... [Lire la suite]
08 octobre 2018

1959 - MICHEL DEBRE DEVIENT LE CHEF DU "NOUVEAU" GOUVERNEMENT FRANÇAIS

En 1958, le trés gaulliste Michel Debré s'illustre à l'Assemblée nationale par la virulence de ses interventions et par sa manie d'interrompre régulièrement les différents porte-parole du gouvernement. L'intransigeant député est également un farouche partisan de l'Algérie française, un adversaire acharnée de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (CECA), ainsi que de la Communauté Européenne de la Défense. Michel Debré s'oppose énergiquement aux livraisons d'armes américaines pour la Tunisie, à la concentration des... [Lire la suite]
01 juin 2018

1961 - LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS SAIT QU'UNE INSURRECTION MILITAIRE EST EN PREPARATION A ALGER

A la mi-avril, le ministre des Armées Pierre Mesmer déclare exclure que les officiers français présents en Algérie puissent s'écarter de la discipline militaire. Les officiers, partisans de l'Algérie française, multiplient alors les faux gages de loyalisme. Puis, de nuit, les 1000 parachutistes du 1er REP entrent en action et l'insurrection militaire du 21 avril, à Alger, est semble-il une surprise pour Mesmer... Sous le commandement d'Hélie Denoix de Saint-Marc, ils s'emparent des bâtiments officiels, de la radio et de... [Lire la suite]