13 mars 2013

1918 - La révolution communiste allemande est étouffée

Si l'aristocratie n'accepte pas la défaite de l'Allemagne, le peuple, en cette année 1918, ne souhaite rien d'autre que la paix. Par ailleurs, dans les derniers mois de la guerre, la propagande distillée par les russes a amené bon nombre de soldats allemands à se constituer en conseils de soldats. Politiquement, sur la gauche du tiède Parti Socialiste, le  Spartakusbund, futur KPD (Parti Communiste Allemand), se renforce. Présents au sein du Conseil des Commissaires du Peuple (que dirige le socialiste modéré Friedrich Ebert) le... [Lire la suite]
19 janvier 2013

1963 - Histoire d'amour entre la France et l'Allemagne

Après un siècle d'affrontements, l'Allemagne et la France décident de se réconcilier. Le chancelier Konrad Adenauer et le président Charles De Gaulle signent le Traité de l'Elysée qui scelle l'amitié entre les 2 pays. Helmut Kohl, devenu chancelier en 1982, maintient l'union franco-allemande et poursuit l'oeuvre de construction de l'Europe de son prédécesseur. En 1990, les 2 Allemagne sont réunies en 1 seule... La presse française, peu rassurée par le regroupement de 80 millions d'allemands, craint "Le retour de Bismarck". Le... [Lire la suite]
13 janvier 2013

1967 - La contestation allemande va se durcir

Le gouvernement de la République Fédérale d'Allemagne, en voulant voter une loi d'urgence qui lui permettrait d'avoir sa propre armée en cas de guerre, enflamme une partie de sa jeunesse anti-guerre. Dans ce contexte, la visite de Humphrey, le vice-président des USA, déclenche des affrontements violents entre des étudiants et la police. Dans les jours qui suivent, celle du Shah d'Iran se termine par la mort d'un jeune manifestant. La presse pro gouvernementale accuse les étudiants socialistes du SDS d'en être responsables, notamment... [Lire la suite]
28 novembre 2012

1950 - L'erreur de la STASI

Cette année là, les dirigeants communistes de la République Démocratique Allemande décident que le Parti Paysan le gène. La "Stasi" (police politique) se charge d'en arrèter le secrétaire général, malgré son immunité de député. En 1952, des mesures de protection de la RDA sont prises : le Ministerium Staassicherheit (Stasi) reçoit les pleins pouvoirs. La "Stasi" est chargée de purger le parti des mauvais communistes, mais elle arrête également Dertinger, le ministre (chrétien de gauche) des affaires étrangères. Les procès se... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 novembre 2012

1948 - La guerre nucléaire est imminente

Le pont aérien entre l´Allemagne de l'ouest et Berlin est fragile. Les alliés pensent que, avec l'hiver qui arrive, ils ne pourront plus alimenter  les populations berlinoises. Comme ils ne veulent pas laisser cette ville tomber aux mains de leurs anciens alliés soviétiques, ils envisagent de créer un passage par voie terrestre... à travers l´Allemagne de l´est !  Cependant, avec cette nouvelle option, le risque de déclencher une guerre avec l´Armée Rouge est énorme. Or l'URSS possède de nombreux blindés et quelques... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 novembre 2012

1978 Les terroristes travaillent pour la STASI

Au début des années 1970, un groupe d'anarchistes se livre à des attentats à l'explosif et à des enlèvements. Inge Viett, la plus sanguinaire du groupe, est arrêtée. En 1976, en compagnie de 3 autres co-détenues, elle s'évade d´une prison de Berlin-ouest. Elle se fait de nouveau prendre en 1978, mais cette fois  par la douane de l´aéroport de Berlin-est (pour port illégal d'arme). Le colonel Dahl, chef du département anti-terroriste de RDA, intervient... Il accorde aussitôt un droit de passage permanent à la terroriste... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 novembre 2012

1928 - Hitler sort de prison

En 1923, l´Allemagne a été sauvée du putsch d'Adolf Hitler par le général Von Seekt. Le maréchal Hindenburg (candidat anti-républicain) prend, en 1925, la place de feu le président social-démocrate Friedrich Ebert. Hitler est libéré de prison. Les sociaux-démocrates dominent alors le parlement, dans une Allemagne qui voit sa croissance économique progresser rapidement... Puis, un krach financier ravage les USA. Le financier Alfred Hugenberg prend contact avec Hitler et met à sa disposition son parti (le DNVP) et son groupe de presse... [Lire la suite]
24 octobre 2012

1948 - L'Allemagne coupée en 2

Hitler s'est suicidé, les grandes villes ont  été détruites par les bombardements, le pays est entièrement occupé et il n'a plus de monnaie officielle en 1945. Les USA, l'URSS et l'Angleterre enlève à l'Allemagne le quart de son territoire. Le pays, administré par le commandement des forces armées d'occupation, est coupé en 4 zones : 1 russe, 1 anglaise, 1 américaine et 1 française. Aucun gouvernement central allemand n'est mis en place. Un an après, en raison d'un désaccord idéologique avec l'URSS, la zone américaine et la... [Lire la suite]
09 octobre 2012

1912 - La montée du Pangermanisme

A la suite des élections, le Parti Social-Démocrate devient le premier parti d'Allemagne. Il affiche toutefois son respect pour l'empereur Guillaume II. A l'extérieur, ce dernier, pour faire face à l'entente Franco-Russe, s'allie avec l'Autriche-Hongrie. Il veut que l'Allemagne joue un rôle mondial et renforce la mission colonisatrice de l'empire au Proche-Orient. Pour celà, il décide de renforcer les effectifs de l'armée de terre. Les armes se perfectionnant, l'empire s'équipe d'une aviation, d'une artillerie lourde et de nombreux... [Lire la suite]
09 octobre 2012

1940 - Le vrai James Bond se nomme Dusko Popov

Fils d'une famille de grands bourgeois serbes, Dusko Popov fait des études en Allemagne, à Fribourg. En 1936, son ami J. Jebsen et lui affichent leur anti-nazisme en fréquentant les cafés juifs de la ville. Popov,  arrêté par la gestapo, ne doit son salut qu'à l'intervention de son père, prévenu par Jebsen. Il revient à Dubrovnik où Jebsen le contacte et lui annonce qu'il travaille désormais pour l'Abwehr (les services secrets allemands). Jebsen lui explique que son but est d'infiltrer l'Abwehr. Popov accepte d'en faire de... [Lire la suite]