07 juillet 2015

1946 - Les vainqueurs de la guerre vont-ils construire la paix ?

La première assemblée de l'Organisation des Nations Unis (ONU) se réunit à Londres le 17 janvier. Les participants procèdent alors à l'élection de leurs dirigeants... Le 2 février, Paul-Henri Spaak, ministre belge des affaires étrangères, devient ainsi le premier président de l'histoire de l'ONU. Le poste de secrétaire général revient à Trygve Lie, ministre norvégien des affaires étrangères. Georges Bidault, président provisoire de la République française, inaugure la 1ère Conférence Internationale de la Paix le 30 juillet, à... [Lire la suite]
22 juin 2015

1938 - Une milice nazie prépare en Argentine l'invasion de l'Amérique Latine

Au milieu du 19ème siècle à La Falda, en Argentine, des immigrés allemands construisent Eden Hôtel. La vocation initiale de ce luxueux établissement est de recevoir en résidence des clients atteints de maladies respiratoires, ainsi que leurs familles. Au début des années 1930, Walter et Ida Eichhorn deviennent propriétaires de ce palace-sanatorium. Le couple soutient avec ferveur Adolf Hitler et envoie en Allemagne de l'argent pour financer le parti des nazis. Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, Eden Hôtel se transforme en une... [Lire la suite]
03 juin 2015

1941 - Joseph Mengele cherche comment doubler la natalité des allemandes

 Adolf Hitler veut que les allemandes fassent beaucoup d'enfants pour peupler l'Europe centrale : l'obersturmführer S.S. Joseph Mengele, médecin-chef du camp d'extermination d'Auschwitz, décide alors de faire des recherches pour que les mères aryennes donnent naissance à plus de jumeaux et que leur grossesse soit raccourcie à 135 jours. Pour commencer, les jumeaux qui arrivent à Auschwitz sont mis à l'isolement dans la baraque 14... Ils y trouvent un confort convenable, une nourriture correcte et une hygiène décente. Une fiche... [Lire la suite]
05 mai 2015

1960 - L'homme de confiance de Hitler devient chef-suprême de l'OTAN

En 1907, Adolf Heusinger entre dans l'armée allemande. Le lieutenant Heusinger participe à la bataille de la Somme, est blessé à Arras et fait prisonnier par les britanniques qui le libèrent en 1919. Heusinger rejoint alors son unité et  suit brillamment les cours d'état-major de l'école de Cassel avant d'être affecté à l'Etat-major secret de la future Wehrmacht, en 1929. Puis, en 1933, Hitler l'incorpore dans  son Etat-major opérationnel. Le fuhrer, qui n'accorde sa confiance qu'à de très rares personnes, le charge de... [Lire la suite]
25 avril 2015

1961 - Plus de 3 millions d'allemands de l'est passent à l'ouest

En 1948, ses vainqueurs ont divisé l'Allemagne en 4 zones : américaine, soviétique, britannique et française. La ville de Berlin comprend elle aussi 4 secteurs mais les berlinois peuvent y circuler librement. En juin, les alliés occidentaux décident de rétablir le Mark allemand dans leurs zones, y compris à Berlin. Les soviétiques les accusent aussitôt de vouloir créer une enclave capitaliste à l'est, dans leur secteur. Ils décrètent le blocus de la ville. Le général américain Clay organise alors un pont aérien qui ravitaille l'ouest... [Lire la suite]
11 avril 2015

1941 - Le S.S. Hirt veut créer un musée de l'animalité juive

L'haupfsturmfuhrer-SS August Hirt est un membre éminent de la Deutsches Ahnenerbe, une société d'anthropologie raciale. Il a décidé d'adjoindre à l'université de Strasbourg un centre de documentation où seront rassemblées, avant leur disparition totale de la planète, les preuves de l'animalité des juifs. Hirt expose son projet à Himmler et lui propose même d'en faire un musée du juif bolchevik. La Wehrmacht gardera vivants les commissaires bolcheviks juifs capturés sur le front, le temps qu'un envoyé spécial arrive et fasse un... [Lire la suite]
10 avril 2015

1944 - Heinrich Himmler veut droguer l'Etat-major allemand

Après l'attentat manqué du 20 juillet contre Adolph Hitler, Heinrich Himmler commande à l'Ahnenerbe, l'Institut pour l'Héritage des Ancêtres, une étude sur les drogues hallucinogènes. Il veut  que l'Ahnenerbe découvre un sérum de vérité qui permettra à ses S.S. d'interroger, à leur insu, les officiers supérieurs allemands susceptibles de comploter contre Hitler et contre le Reich. En décembre, les chercheurs de l'Ahnenerbe lui propose de tester 2 plantes mexicaines : le Peyotl et le Sinicuichi. Le mois suivant, 8 déportés du... [Lire la suite]
05 avril 2015

1900 - Les ouvriers travaillent 58 heures par semaine

Avant que ne commence le 20ème siècle, l'ouvrier allemand ou français besogne 17 h. par jour pour gagner un salaire qui nourrit à peine sa famille. Aux USA, un mouvement social de grande ampleur réclame la journée de 10 h. : il est réprimé dans le sang. Dans les années 1900, l'ouvrier européen ou américain travaille 3000 h par an. En 1936, pour ces mêmes pays, il ne travaille plus que 2000 h chaque année. En France, toujours en 1936, le gouvernement fait voter une loi qui réduit le travail salarié à 40h. hebdomadaire. Mais le... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 avril 2015

1964 - La K7 efface la bande magnétique

En 1928, l'allemand Fritz Pfleumer met au point un système qui permet d'enregistrer des sons sur une bande de papier recouverte de poudre de fer. Il améliore ensuite la qualité sonore en utilisant des bandes en plastique et, en 1930, la firme AEG Telefunken lui rachète son brevet. En 1934, la société Badische Anilin und Soda Fabrik (BASF) commercialise les premières bandes magnétiques. La même année, AEG Telefunken dépose un brevet d'enregistreur à ruban sous la marque Magnetophon. En 1936, ses ingénieurs parviennent à enregistrer... [Lire la suite]
18 mars 2015

1990 - Les allemands de l'est manifestent pour la réunification

En 1989, 161.000 allemands de l'est vont déposer une demande officielle de sortie définitive du territoire et 235.000 autres vont choisir de le quitter illégalement, au péril de leur vie. D'autres optent pour le combat politique et manifestent pour la liberté de se rassembler, pour la liberté de paroles et pour la liberté de la presse. Progressivement, à Berlin-Est, à Leipzig et ailleurs, les rassemblements se multiplient. En septembre, une prière pour la paix à lieu dans une église de Leipzig : elle sert de départ à une... [Lire la suite]