01 septembre 2016

1940 - Des Démocrates-Chrétiens français deviennent resistants des la 1ere heure

Fondé en 1924, le Parti Démocrate Populaire (PDP) rassemble des chrétiens qui sont attachés à la défense des valeurs démocratiques. Au début des années 1930, ses quelques 20.000 adhérents habitent pour la plupart à Paris, à Lyon, en Alsace et en Lorraine. Le PDP forme à l'Assemblée nationale un groupe d'une vingtaine d'élus chrétiens, auxquels s'ajoutent ceux de Jeune République. Jusqu'en 1940, le secrétaire général du PDP est Jean-Raymond Laurent, syndicaliste à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC). Lors du... [Lire la suite]
20 janvier 2016

1940 - Le préfet Jean Moulin se suicide

Depuis septembre 1939, l'armée allemande et l'armée française se font face en Alsace. Puis, le 10 mai 1940, la Wehrmacht lance une offensive fulgurante contre la Hollande avant de poursuivre vers la Belgique. Les Pays-Bas et la Belgique capitulent rapidement. L'armée allemande, qui a déja passé la frontière nord de la France, s'applique à coordonner les attaques de sa redoutable aviation avec celles de ses puissantes unités de blindés. Les allemands poussent devant eux des centaines de milliers de civils belges et français qui, en... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
30 décembre 2014

1917 - L'empire allemand a-il envie d'arrêter la guerre ?

Le chancellier allemand Théobald von Bethmann-Holweg charge en 1915 le comte Toerring de contacter Albert 1er de Belgique... L'Allemagne lui propose de ne pas annexer la Belgique si elle accepte d'être mise sous la protection de l'Allemagne. Le gouvernement belge reste septique. En 1916, pour contrer la diplomatie allemande en Belgique, les français font une promesse aux belges : une fois la Belgique libérée, elle redeviendra indépendante ! Le gouvernement belge gèle aussitôt les négociations avec l'Allemagne. Pendant ce temps,... [Lire la suite]
23 août 2013

1919 - Les députés du Reichstag regrettent de ne pas avoir poursuivit la guerre

L'empereur Guillaume II abdique le 9 novembre et l'armistice est signé 2 jours plus tard. Le 7 mai, le gouvernement allemand reçoit les conditions du Traité de paix de Versailles... L'Allemagne devra rendre à la France l'Alsace et la Lorraine, la province allemande de la Sarre sera placée sous l'administration de la Société des Nations pendant 15 ans et la région frontalière de Rhénanie sera démilitarisée. Un corridor d'accès à la mer Baltique sera accordée à la Pologne et Dantzig sera déclarée "ville libre" (la Prusse sera... [Lire la suite]
08 août 2013

1915 - Le village de Uffholtz est en ruines

A l'été 1914, les habitants alsaciens de Uffholtz sont inquiets : l'empereur d'Allemagne a fait apposer des affiches, en allemand et en français, pour annoncer la mobilisation générale. Venant des Vosges, 5000 soldats français déferlent alors sur le bourg où ils sont accueillis à bras ouverts. Le lendemain, les allemands contre-attaquent. Une bataille au corps à corps a lieu dans les rues. Les français reculent et quittent Uffholtz. Le général allemand Huine affirme que quelqu'un a tiré du haut du clocher sur ses soldats. Les... [Lire la suite]
01 avril 2013

1944 - La milice de Pétain quitte la France

Mise en place par le maréchal Pétain et par Joseph Darnand, la milice nationale est constituée d'environ 15000 hommes. Politiquement, elle se veut mouvement de rénovation nationale. Son école de cadre est basée à Uriage et Darnand exige de ses miliciens qu'ils soient honnêtes, cocardiers et chauvins. Parmi ses premiers cadres se trouvent les noms de Bernonville, Vaugelas et Bourmont, des familles de longue tradition chrétienne. Elles sont également farouchement nationalistes et anticommunistes. Par la suite, la milice ouvre ses... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,