13 janvier 2018

1956 - LES ÉMEUTES DE BUDAPEST INQUIÈTENT L'EUROPE DE L'EST

A la suite des émeutes qui ont embrasées le coeur de Budapest le 24 octobre, le couvre-feu est instauré de 18 heures à 6 heures du matin. La population est invitée à rester chez elle et à verrouiller ses portes. La nuit suivante, le feu est mis au bâtiment de Szabad, le journal du Parti Communiste. Au micro de Radio Budapest, Imre Nagy promet alors de demander à l'URSS le retrait de ses troupes de Hongrie... En Pologne, malgré les appels au calme de Wladyslaw Gomulka, les manifestations antisoviétiques se sont multipliées... [Lire la suite]
02 décembre 2017

1953 - DES MÉDECINS JUIFS SONT ACCUSES DE TRAHISON PAR LES DIRIGEANTS DE L'URSS

Chtcherbakov, secrétaire du Comité central du Parti Communiste d'Union Soviétique et chef politique de l'Armée Rouge meurt le 11 mars 1945. Jdanov, bras droit de Staline, décède quant à lui le 31 août 1948... Le 13 janvier 1953, l'agence de presse russe Tass annonce que les services de sécurité de l'URSS ont découvert l'existence d'une "organisation terroriste de médecins juifs" nommée "Joint"... Ses membres sont présentés comme des "bourgeois nationalistes" qui prescrivent des soins contraires à la maladie de leurs patients. ... [Lire la suite]
12 juillet 2017

1915 - DES SOLDATS BELGES FONT LE TOUR DU MONDE AVANT DE LIBERER LEUR PAYS

Ne supportant plus l'occupation allemande, des patriotes belges s'exilent en France pour y renforcer l'armée régulière belge et participer à la libération de la Belgique. Le pilote Pierre de Caters recrute parmi eux des volontaires pour former une unité d'élite équipée des toutes nouvelles autos blindées. Regroupées en décembre 1914 sous le commandement du major Auguste Collon, les recrues découvrent alors leur matériel... Au printemps 1915, les 350 soldats d'élite sont envoyés derrière le front de l'Yser avec leur douzaine... [Lire la suite]
28 mars 2017

1953 - Nikita Khrouchtchev prend la place de Staline et fait le ménage !

Comme son père avant lui, Nikita Nikita Khrouchtchev  exerce le métier de mineur, à Kalinka, dans la province russe de Koursk. Après la révolution d'octobre 1917, il adhère au Parti Communiste et devient alors fonctionnaire. Un proche de Staline le prend sous sa protection et Khrouchtchev monte rapidement les échelons dans la hiérarchie du parti. Il prend ensuite la direction du Parti Communiste d'Ukraine et procède à l'épuration voulue par Staline. En 1943, c'est en tant que commissaire politique qu'il participe à la... [Lire la suite]
07 mars 2017

1986 - Mikhail Gorgatchev cherche comment sauver le communisme russe

Mikhail Gorgatchev adhère aux Jeunesses communistes, puis au  Parti Communiste en 1950 et entre ensuite dans son Comité central. En 1980, il intègre le Bureau politique et Iouri Andropov le place sous sa protection. Elu secrétaire général du Parti Communiste d'Union Soviétique en mars 1985, Mikhail Gorgatchev découvre combien le niveau de vie des habitants chute et combien l'économie du pays qu'il doit diriger fonctionne au ralenti. L'Armée Rouge ne trouve pas d'issue en Afghanistan quand, en avril 1986, l'incendie de la... [Lire la suite]
28 février 2017

1940 - Staline fait assassiner 90% du haut-commandement de sa propre armée

Après avoir conclu un traité de non agression mutuelle, l'Allemagne et l'URSS signent un accord économique le 11 février 1940. Tranquilisé, Joseph Staline est alors convaincu qu'il a le temps d'épurer son armée avant d'entrer en conflit avec Adolf Hitler : il fait alors fusiller le maréchal Tukhachevsky et le général Iakir, avant d'éliminer ensuite 3 autres maréchaux et 397 généraux. Le grand ménage se poursuit et, au total, Staline va faire assassiner 90% des officiers du haut-commandement de l'armée soviétique, 80% des colonels... [Lire la suite]
22 juillet 2016

1945 - L'URSS installe des régimes totalitaires en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie...

Pour avoir refusé de reconnaître le régime fasciste bulgare, Nicolas Petkov doit s'exiler. Il revient en Bulgarie en 1931 mais Adolf Hitler envahit son pays et Petkov est alors envoyé dans un camp de concentration. Puis, en 1944, la Bulgarie est libéré. Le 9 septembre, Petkov devient vice-président du conseil et signe un traité d'armistice à Moscou. En vertu des accords du Traité de paix interallié, la Bulgarie est alors placée sous occupation soviétique. Nicolas Petkov et le Parti Agraire dirige le pays jusqu'en 1945, date à... [Lire la suite]
08 juin 2016

1960 - L'Armée Rouge repousse une "invasion" de bergers chinois

Au cours de l'été, des incidents éclate le long de la frontière chinoise du Xinjiang : l'armée soviétique y attaque à plusieurs reprises des bergers chinois, au motif qu'il auraient traversé cette frontière avec leurs troupeaux. Ces accrochages se renouvellent des centaines de fois pendant toute la saison estivale, puis la situation redevient ensuite plus paisible. En 1969, la tension monte de nouveau mais la Chine et l'URSS décident d'entamer des négociations. Le 14 octobre 1984, ces 2 pays signent un accord partiel qui met fin à... [Lire la suite]
08 mai 2016

1945 - L'URSS donne sa parole aux démocrates polonais

Début mai, à la suite des entrevues entre le maréchal Joseph Staline et le président Harry Truman, un climat plus détendu s'installe à Washington : Staline accepte enfin l'entrée de l'exilé Stanislas Mikolajezyk dans le gouvernement polonais d'unité nationale. De son côté, Mikolajezyk exige toujours d'avoir l'assurance écrite que la Pologne sera réellement indépendante et pourra organiser librement des élections démocratiques. Les observateurs occidentaux pensent que russes et polonais sont sur la voie d'un compromis raisonnable... ... [Lire la suite]
09 février 2016

1943 - Grave désaccord entre les USA et l'Angleterre !

Pour remporter les élections de mi-mandat de novembre 1942, le président américain Franklin Roosevelt compte sur une victoire militaire : les forces alliées débarquent donc au Magreb et s'emparent facilement de l'Algérie et du Maroc. Par contre, les troupes allemandes et italiennes s'accrochent à la Tunisie et ce pays n'est libéré qu'en mai 1943. Pour Roosevelt, il faut désormais préparer le débarquement en France, comme il l'a promis à Staline. Mais, sur les 168.000 soldats qui ont été rassemblés à cette fin en Angleterre, 109.000... [Lire la suite]