19 novembre 2012

1930 - Les vases Art déco de l'atelier Fauré

En France, le bouillonnement industriel de l'aprés-guerre a permis aux fabricants de faïence de Limoges de passer de l'artisanat à la production de masse et beaucoup d'entre eux s'attachent les services d'artistes prestigieux pour obtenir de nouveaux marchés. La mode, en 1930, est au vase émaillé. Il devient même un objet trés recherché. Camille Fauré, modeste fabricant d'enseignes émaillées, pressent qu'il y a là une opportunité à saisir... L'homme d'affaire s'entoure d'artistes régionaux, tel Alexandre Marty, Louis Valade, Edmond... [Lire la suite]