18 janvier 2017

1947 - Rumeur de coup d'état communiste en Autriche

Le 19 décembre, à la Conférence de Londres, la France propose d'accorder 100 millions de dollars à l'URSS sur ce que produit l'Autriche, plus la moitié de sa production pétrolière, ainsi que l'ancienne flotte allemande du Danube. L'URSS, par la voix de son délégué Molotov, accepte la proposition française et permet ainsi une éventuelle reprise des discussions entre les alliés américains, soviétiques, britanniques et français. Les 3 grands pays occidentaux se donnent cependant pour objectif de freiner les exigences excessives de... [Lire la suite]
06 décembre 2016

1944 - L'Allemagne dépêche en urgence des renforts en France

Au lendemain du débarquement du 6 juin 1944, les agents de renseignements alliés basés en Allemagne informent leur état-major que des renforts allemands arrivent à Strasbourg. Entre le 8 et le 10 juin, 20 trains de combattants et 15 de matériel de guerre quittent chaque jour la Bavière en direction de la France. Puis, du 10 au 13 juin, 18 trains de troupes et de matériel partent pour Nancy, ainsi que 6 convois de blindés qui filent sur Belfort. Du 14 au 20 juin, d'autres troupes fraîches continuent de quitter l'Allemagne pour la... [Lire la suite]
04 novembre 2015

1979 - Otto de Habsbourg-Lorraine veut créer un Empire européen monarchique

Au début du 20ème siècle, en dehors de San-Marin, de la Suisse et de la France, tous les états d'Europe sont des monarchies. Quand un pays devient indépendant, une des familles royales (bien souvent d'Allemagne) lui choisit un roi, comme en Roumanie, en Belgique, en Bulgarie et en Grèce.  Après la 1ère guerre mondiale, la Finlande et la Tchécoslovaquie deviennent des républiques... Les Romanov, les Hohenzollern, les princes de Saxe, les princes de Bavière et les Habsbourg sont quant à eux renversés. Après la 2nde guerre... [Lire la suite]
13 mars 2013

1918 - La révolution communiste allemande est étouffée

Si l'aristocratie n'accepte pas la défaite de l'Allemagne, le peuple, en cette année 1918, ne souhaite rien d'autre que la paix. Par ailleurs, dans les derniers mois de la guerre, la propagande distillée par les russes a amené bon nombre de soldats allemands à se constituer en conseils de soldats. Politiquement, sur la gauche du tiède Parti Socialiste, le  Spartakusbund, futur KPD (Parti Communiste Allemand), se renforce. Présents au sein du Conseil des Commissaires du Peuple (que dirige le socialiste modéré Friedrich Ebert) le... [Lire la suite]