03 septembre 2015

1915 - Le soldat allemand Armin Wegner photographie la mort des 1.300.000 arméniens

En janvier, l'empire Ottoman commence par désarmer ses 250.000 soldats arméniens. Puis, le 24 avril, les intellectuels et les notables arméniens de la ville de Constantinople, accusés d'avoir pactisé avec la Russie, sont arrêtés et massacrés. L'ensemble du peuple arménien est alors déporté dans le désert de Syrie, à Abuharar, à Deiz el-Zor, à Rakka ou à Alep. Entre 1915 et 1916, les 2 tiers de la population arménienne y sont tués... Privées de nourriture et d'eau et subissant de terribles violences, 1.300.000 hommes, femmes et... [Lire la suite]