22 juillet 2016

1945 - L'URSS installe des régimes totalitaires en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie...

Pour avoir refusé de reconnaître le régime fasciste bulgare, Nicolas Petkov doit s'exiler. Il revient en Bulgarie en 1931 mais Adolf Hitler envahit son pays et Petkov est alors envoyé dans un camp de concentration. Puis, en 1944, la Bulgarie est libéré. Le 9 septembre, Petkov devient vice-président du conseil et signe un traité d'armistice à Moscou. En vertu des accords du Traité de paix interallié, la Bulgarie est alors placée sous occupation soviétique. Nicolas Petkov et le Parti Agraire dirige le pays jusqu'en 1945, date à... [Lire la suite]
22 décembre 2015

1943 - L'arrière petit-fils de Louis-Philippe d'Orleans meurt mysterieusement

En 1887, l'assemblée nationale bulgare désigne Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha comme prince héréditaire de la couronne... Ce petit-fils de Louis-Philippe d'Orléans se proclame donc tsar de Bulgarie sous le nom de Ferdinand 1er en 1908 et, en 1915, entraine son pays dans la guerre mondiale aux côtés de l'Allemagne et de l'empire Austro-Hongrois. Vaincu en 1918, il doit abdiquer. Il est remplacé par son fils, Boris III, qui instaure alors une dictature. Lorsque la 2nde guerre mondiale éclate, il refuse de s'allier à l'Allemagne et à... [Lire la suite]
06 décembre 2015

1991 - La République (sans nom ni drapeau) de Macedoine

Quatre siècles avant Jésus-Christ, le royaume d'Alexandre le Grand porte déjà le nom de Macédoine et, par la suite, l'empire Ottoman l'occupe mais n'en change pas le nom... Les guerres balkaniques du 20ème siècle font disparaître l'empire Ottoman et sa province multiethnique de Macédoine est alors divisée en 3 parties : 51% reviennent à la Grèce (Macédoine d'Egée), 39% à la Serbie (Macédoine de Vardar) et 10% à la Bulgarie (Macédoine de Pirin). Après la 2nde guerre mondiale, le Maréchal Tito accorde le statut de nation à la Macédoine... [Lire la suite]
07 juillet 2015

1946 - Les vainqueurs de la guerre vont-ils construire la paix ?

La première assemblée de l'Organisation des Nations Unis (ONU) se réunit à Londres le 17 janvier. Les participants procèdent alors à l'élection de leurs dirigeants... Le 2 février, Paul-Henri Spaak, ministre belge des affaires étrangères, devient ainsi le premier président de l'histoire de l'ONU. Le poste de secrétaire général revient à Trygve Lie, ministre norvégien des affaires étrangères. Georges Bidault, président provisoire de la République française, inaugure la 1ère Conférence Internationale de la Paix le 30 juillet, à... [Lire la suite]