28 octobre 2016

1940 - LE JOURNAL CLANDESTIN "LIBÉRATION" EST TIRE A... 7 EXEMPLAIRES

Les 7 exemplaires du 1er numéro du journal clandestin Libération sont ronéotypés à la main. Ce premier journal a été entièrement écrit par Christian Pineau. Christian Pineau fait partie d'un groupe  de 12 syndicalistes (9 de la CGT et 3 de la CFTC). Ces hommes ont décidé de braver les interdits pour maintenir en vie un syndicalisme indépendant. En 1941, le journal Libération existe toujours et est désormais tiré à 100 exemplaires par semaine... Dans son numéro du 30 novembre, il révèle l'existence de son mouvement... [Lire la suite]
02 septembre 2016

1944 - LA CFTC ET LA CGT S'ALLIENT CONTRE LES PETAINISTES

La Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) est créée en novembre 1919 pour contrebalancer la Confédération Générale du Travail Unitaire (CGTU) et sa lutte des classes. La CFTC est, elle, pour la "paix sociale" que prône le pape Léon XIII. Elle est rapidement rejointe par les adhérents de la Fédération des Syndicats Indépendants d'Alsace Lorraine (FSIAL), ce qui porte les effectifs de la CFTC à plus de 150.000 membres. Le Syndicat Général de l'Education National (SGEN), qui refuse d'être digéré par la CGT réunifiée,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 septembre 2016

1940 - LES DÉMOCRATES-CHRÉTIENS FRANÇAIS ENTRENT DANS LA RÉSISTANCE

Fondé en 1924, le Parti Démocrate Populaire (PDP) rassemble des chrétiens qui sont attachés à la défense des valeurs démocratiques. Au début des années 1930, ses quelques 20.000 adhérents habitent pour la plupart à Paris, à Lyon, en Alsace et en Lorraine. Le PDP forme à l'Assemblée nationale un groupe d'une vingtaine d'élus chrétiens, auxquels s'ajoutent ceux de Jeune République. Jusqu'en 1940, le secrétaire général du PDP est Jean-Raymond Laurent, syndicaliste à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC). Lors du... [Lire la suite]
01 mars 2012

1950 - LA MORTELLE RECONSTRUCTION DE BREST

Pendant la guerre, abritant une base de sous-marins allemands bien défendue, Brest est bombardée (de nuit et à haute altitude) durant 4 ans. Les allemands, assiégés par les forces terrestres des alliés, lancent des bombes au napalm et au phosphore sur la ville. A la libération, le port et le centre ville sont en ruines... Cinq ans après, la surprenante préoccupation du ministre de la reconstruction est la circulation des automobiles. Il entreprend la construction de plusieurs viaducs et de larges avenues avec de grandes... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,