06 mars 2014

1920 - La Russie soviétique va-elle sortir de la guerre civile ?

L'Armée rouge d'Egorov encercle les russes blancs anti-bolcheviks  dans la ville de Tsaritsyne (future Stalingrad), les anéantit, puis poursuit son avance. Les blancs reculent à Odessa, en Crimée et dans le Caucase. La Russie soviétique propose alors la paix à la Pologne et une alliance contre les blancs à la Georgie et à l'Azerbaïdjan. Les occidentaux lèvent leur blocus économique, les soviétiques annulent la terreur rouge. Désormais, partout où cela est possible, les soldats redeviennent travailleurs. Cependant,... [Lire la suite]
20 février 2014

1918 - Coalition anti-bolchéviks au Caucase

La situation n'est pas très florissante pour l'Armée rouge et les bolchéviks : l'Allemagne occupe en partie l'Ukraine et les russes blancs contre-révolutionnaires tiennent la Sibérie (Omsk, Kazan, Samara et Oufa). A Arkhangelsk, le général Poole s'apprête à débarquer avec un bataillon de soldats français et 600 fusiliers anglais. L'objectif premier des alliés est de s'emparer du pétrole du Caucase. Après avoir rompu avec la Russie bolchévique, la Georgie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont unis en un... [Lire la suite]
02 août 2013

1904 - Les gangsters Lenine et Staline braquent des banques

Dans la Russie tsariste, certains révolutionnaires pensent que tous les moyens sont bons : pendant la guerre russo-japonaise de 1904, Lenine fait du trafic d'armes, de la fausse monnaie et quelques captations d'héritage. En 1907, à Tiflis, dans le Caucase, l'attaque d'un transfert de fond de la Banque de Russie fait 3 morts et 50 blessés. Elle permet à Krassine, Wallach, Litvinov, Staline et Lénine de récupèrer 340.000 roubles. Des bolcheviks exilés à Paris apprennent, en 1908, que Lenine et son parti ont pris pour eux l'argent... [Lire la suite]