12 juin 2019

1962 - L'URSS ET LES USA RÉALISENT QUE LEURS ARMES NUCLÉAIRES SONT INUTILISABLES

En 1962, la crise des missiles soviétiques basés à Cuba fait passer le monde tout près d'une guerre nucléaire. A ce moment là, l'URSS et les USA prennent mutuellement conscience qu'ils ne se serviront probablement jamais de cet arsenal nucléaire... dont la fabrication les ruine l'un et l'autre. En juillet 1963, l'Angleterre, les USA et l'URSS décident alors d'élaborer un traité d'interdiction partielle des essais atomiques.  Le but de ce traité sera, par ailleurs, d'empêcher d'autres pays que les leurs de se doter de l'arme... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 mai 2019

1963 - LES MINEURS FONT PLIER CHARLES DE GAULLE

Alors que plusieurs catégories de salariés français ont obtenus de passer de 48 à 40 heures hebdomadaires et bénéficient désormais d'une 4ème semaine de congés payés, Charles de Gaulle, président de la République, refuse ces avantages aux mineurs du Pas-de-Calais en grève depuis 2 semaines. Le gouvernement de Georges Pompidou vient même d'ordonner la requisition par la force des puits à compter du 1er mars... Le monde ouvrier décide de répondre à cette menace par la généralisation de la lutte sociale et tous les mineurs de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mars 2019

1970 - LA JOYEUSE NAISSANCE DE CHARLIE HEBDO

Au lendemain des évènements de mai 1968, la presse "alternative" commence à souffrir... L'Enragé, Action et La Cause du peuple parviennent à se maintenir mais le mensuel satirique Hara-Kiri voit ses ventes s'effondrer ! Ses responsables, François Cavanna et Georges Bernier, décide alors de créer un hebdomadaire pour sauver le mensuel. Le 3 février 1969, ils éditent donc le 1er numéro de Hara-Kiri Hebdo...  La plus grande place y est réservée aux dessins de Cabu, Fournier, Gébé, Reiser, Willem et Wolinski. Mais... [Lire la suite]
11 mars 2019

1970 - LES FUNÉRAILLES DU GÉNÉRAL CHARLES DE GAULLE

Dans la soirée du 9 novembre, dans sa propriété de Colombey-les-deux-Eglises, le général Charles de Gaulle succombe à une rupture d'anévrisme. Dans son testament, l'ancien président de la République française avait spécifié qu'il voulait être enterré à Colombey, qu'il ne voulait pas d'obsèques nationales et qu'il ne souhaitait la présence d'aucun président, d'aucun ministre ni d'aucun officiel aux siennes. Seuls les militaires français pourront y participer, mais sans musique ni fanfare. De plus, le général a exigé... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mars 2019

1961 - DE GAULLE PROFITE DU PUTSCH D'ALGER

Au printemps 1958, à Alger, des fidèles du général de Gaulle prennent discrètement contact avec l'extrême-droite locale. Pendant ce temps, à Paris, le général soigne son image de rassembleur. Après avoir été reçu par le président René Coty, Charles de Gaulle est envoyé en mission par l'Assemblée nationale le 1er juin. Le 4, il se rend à Alger où il termine son discours par "je vous ai compris !". De retour à Paris, Charles de Gaulle annonce, devant une assemblée de colonels plutôt nostalgiques des colonies, que la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
23 février 2019

1969 - CHARLES DE GAULLE RATE SON COUP DE POKER

Confortablement réélu en 1965 et ayant obtenu une écrasante majorité aux élections législatives de 1968, le président Charles de Gaulle organise un référendum pour réformer le Sénat et découper la France en régions. Il annonce alors que, si les Français votent "non", il quittera son poste. Le dimanche soir, le résultat tombe : 53,17% des électeurs ont votés "non". Le général de Gaulle fait alors une déclaration... "Je cesse d'exercer mes fonctions de président de la République". D'importantes forces de police sont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 février 2019

1965 - L'ASCENSION FULGURANTE DE JACQUES CHIRAC

Bernadette Chaudron de Courcel et Jacques Chirac se rencontrent en 1950 à l'université de Sciences-Politique. Les parents de Bernadette n'apprécient pas que leur fille de 18 ans fréquente un roturier qui, de plus, se dit sympathisant communiste. En 1953, Chirac part en stage aux USA et, à son retour, Bernadette fixe la date de leurs fiançailles au 17 octobre. Jacques obtient alors son diplôme à "Sciences-Po"... Il réussit également son concours d'entrée à l'Ecole Nationale d'Administration (ENA), avant de faire son service... [Lire la suite]
26 janvier 2019

1962 - JOHN KENNEDY ENVIE LES GARDES DU CORPS DE CHARLES DE GAULLE

Alors qu'il est en visite en France, John Fitzgerald Kennedy tombe littéralement en admiration devant l'efficacité du groupe de gardes du corps qui est chargé de la protection rapprochée du général de Gaulle. Il affirme qu'il envisage de créer un corps d'élite pour assurer sa propre sécurité et il dit qu'il prendra certainement modèle sur le service que la police française a mis sur pied ! Jacques Cantelaube, contrôleur général de la police et directeur de la sécurité du président Charles de Gaulle lui répond poliment... ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 janvier 2019

1940 - LE 19 MAI, DE GAULLE REFUSE DU MONDE !

Le 5 juin, Charles de Gaulle accepte de devenir sous-secrétaire d'état dans le gouvernement de Paul Reynaud et ce dernier lui donne alors pour mission d'obtenir que Winston Churchill accepte d'évacuer à bord de navires anglais l'armée française, qui est rassemblée en Bretagne, pour l'acheminer à destination des colonies françaises d'Afrique du Nord. Le général de Gaulle part donc pour Londres... Il y lance un appel à la résistance le 18 juin mais, le lendemain, seulement 6 français se présentent à lui. Parmi eux se trouve... [Lire la suite]
11 janvier 2019

1941 - LES ALLIES CHURCHILL ET DE GAULLE SE DISPUTENT LA SYRIE

Le 6 mai 1941, pour montrer sa bonne volonté à Adolf Hitler, le 1er ministre français François Darlan donne l'ordre au général Henri Dentz, qui commande les forces françaises en Syrie, d'autoriser les avions allemands à atterrir sur les aérodromes syriens afin d'acheminer des renforts en Irak, face à l'armée britannique. Dentz obéit mais refuse toutefois d'accepter la présence permanente des Allemands en Syrie. Ayant chassés les Anglais d'Irak, les troupes allemandes se retirent donc de Syrie le 6 juin. Winston Churchill... [Lire la suite]