16 novembre 2015

2000 - Les maoïstes Naxals menacent la sécurité intérieure de l'Inde

En 1952, le Parti Communiste Indien (marxiste) abandonne la lutte armée et choisit la voie parlementaire démocratique. Au début des années 1960, le PCI-Marxiste (trotskiste) décide à son tour de prendre le chemin de la démocratie. Des petits groupes de maoïstes indiens se trouvent donc seuls pour continuer la guérilla révolutionnaire et ils subissent donc seuls la violente répression du gouvernement. Les maoïstes sont décimés mais, en 1967, ils réapparaissent dans le nord du Bengale. Là, ils prennent la tête de la révolte des... [Lire la suite]