04 janvier 2015

1997 - L'église catholique française demande pardon

En 1940, le maréchal Pétain met en place un statut des juifs et les persécutions contre eux commencent. L'église n'intervient pas et se tait. L'année suivante, les dignitaires catholiques accueillent même avec chaleur le maréchal Philippe Pétain à Lyon. Seuls de rares réactions de prélats et l'engagement de nombreux catholiques dans la résistance montrent que les chrétiens refusent le fascisme. Ayant considéré pendant des siècles les juifs comme ceux qui ont envoyé Jésus à la mort, l'église catholique attend 1965 (avec le... [Lire la suite]