17 juin 2017

1934 - FRANCOIS MITTERRAND MILITE A L'EXTREME-DROITE

Issu d'une famille bourgeoise aussi aisée que dévote, François Mitterrand découvre la politique auprès des Volontaires Nationaux, l'organe de jeunesse des nationalistes des Croix de Feu. Jeune soldat en 1940, il est fait prisonnier mais s'évade pour rejoindre son amour du moment, Catherine Langeais. En 1942, il devient l'ami de René Bousquet et se met au service du maréchal Pétain qui, en retour, le décore pour bons et loyaux services. Mais, en 1943, le haut-fonctionnaire Mitterrand entre dans la Résistance... [Lire la suite]
08 janvier 2017

1944 - RADIO LONDRES ENVOIE LES RÉSISTANTS AU MASSACRE !

Agent de renseignements de l'armée française, le capitaine Mamy part pour Londres en juin 1942. Il y est affecté au Bureau Central de Renseignements et d'Action de l'état-major des FFI. Le commandant Saint-Jacques et lui travaillent au sein du Bloc Planning : ils sont chargés de préparer une "intervention rationnelle" de la Résistance en fonction des zones de débarquement et de donner des noms codés aux différents plans à appliquer. Un texte d'instructions à destination des responsables militaires de la Résistance est rédigé par le... [Lire la suite]
18 juillet 2016

1965 - DISPARITION DE BEN BARKA : LA POLICE REFUSE DE PARLER !

Mehdi Ben Barka est un opposant marocain en exil à Genève. Hassan II, le roi du Maroc, et Oufkir, son ministre de l'intérieur, le trouve trop virulent à leur goût et aimeraient bien le voir revenir au Maroc pour l'interroger. Mais Ben Barka, en tant que principal dirigeant socialiste africain et en tant qu'organisateur de la 1ère Conférence tricontinentale des pays du tiers-monde, a d'autres ennemis, notamment le Mossad israélien et la CIA américaine. Le 29 octobre à Paris, à l'occasion d'un supposé rendez-vous avec un producteur de... [Lire la suite]
16 mai 2016

1946 - DE GAULLE QUITTE LA PRÉSIDENCE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

Le samedi 19 janvier, vers 18 h., le bruit court déjà dans les rédactions que le général de Gaulle vient de prendre une décision surprenante... A 22 h., son directeur de cabinet l'annonce enfin aux journalistes : le général se démet de ses fonctions de président du gouvernement provisoire ! Dans le courant de la nuit, le général de Gaulle invite les membres du gouvernement à assister à une réunion exceptionnelle. A l'heure dite, le général arrive avec ses 2 aides de camp. Son intervention est brève... "J'ai décidé de me démettre de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 avril 2016

1934 - L'ETAT-MAJOR ALLEMAND FAIT MAIN BASSE SUR LA DOCTRINE MILITAIRE DU COLONEL DE GAULLE

En 1934, le colonel Charles de Gaulle est totalement inconnu du public français. Par contre, plusieurs officiers supérieurs allemands (dont Rudolf von Ribbentrop) connaissent bien le nom de ce jeune colonel français qu'ils considèrent, de loin, comme le meilleur "technicien français des tanks". Son livre Vers l'armée de métier, qui a carrément été traduit en allemand, connaît un grand succès auprès de l'état-major d'Adolf Hitler. Dans cet ouvrage, Charles de Gaulle développe sa doctrine sur la guerre moderne : une guerre qui sera... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 février 2016

1965 - CHARLES DE GAULLE PREND LA CAMPAGNE TÉLÉVISÉE A LA LÉGÈRE

Pour la première fois en France, la campagne électorale à l'élection présidentielle va être télévisée. Charles de Gaulle, le président sortant, à l'habitude de se retrouver face aux caméras depuis le début de l'ORTF (Office de Radiodiffusion et Télévision Française). Ce n'est par contre pas le cas des autres candidats et c'est le socialiste François Mitterrand qui est le plus mal à l'aise. Pour sa part, Pierre Marcilhacy, sénateur de Charente, se présente sans parti. Marcel Barbu, lui, se définit comme le "rien du tout" et s'adresse... [Lire la suite]
30 janvier 2016

1944 - STALINE ORDONNE AUX COMMUNISTES FRANÇAIS DE DÉPOSER LES ARMES

En France, dans les mois qui suivent le départ des allemands, la direction du Parti Communiste Français (PCF) refuse d'accepter le pouvoir que le général de Gaulle a mis en place, s'oppose à ce que les résistants FFI rendent leurs armes et n'accepte pas qu'ils intègrent l'armée régulière de la France. Le PCF organise alors une coordination nationale des Comités Départementaux de Libération pour remplacer les préfets et met en place des "milices patriotiques". Ces milices ont la mission de se substituer à la police nationale. Le 28... [Lire la suite]
10 juin 2015

1959 - CHARLES DE GAULLE ACCORDE A L’ALGÉRIE LE DROIT A L’AUTODÉTERMINATION

En novembre 1954, le Front de Libération National algérien décrète l'insurrection armée. Après les combats qui ont lieu à Alger en janvier 1957, le général Massu prend la présidence d'un Comité de Salut Public. Le 1er juin 1958, le général de Gaulle reçoit les pouvoirs spéciaux de l'Assemblée nationale. Le 19 septembre, au Caire, en Egypte, un Gouvernement provisoire de la République algérienne est formé. Il est dirigé par Ferhat Abbas. Un an plus tard, De Gaulle reconnaît au peuple algérien le droit à l'autodétermination. Le... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
06 mai 2015

1946 - GEORGES FONTENIS DEVIENT LE "PATRON" DES ANARCHISTES FRANCAIS

Georges Fontenis a 16 ans lorsqu'il rejoint le groupe Union Anarchiste de Noisy-le-Sec en 1936. Puis il devient instituteur et, pendant la guerre, adhère à la CGT clandestine. En 1945, Solange Dumont l'incite à participer à la reconstruction du mouvement anarchiste français et Fontenis devient secrétaire de la Fédération Anarchiste (FA). L'année suivante, les divisions entre tendances lui profitent et il en devient le secrétaire général. La FA décide alors de créer une commission secrète pour lutter contre les infiltrations... [Lire la suite]
14 février 2015

1944 - LES FRANÇAIS DU COMMANDO KIEFFER DÉBARQUENT EN FRANCE

Le banquier Philippe Kieffer  rejoint le général de Gaulle à Londres dés juin 1940. Sous le grade de lieutenant, Kieffer commence alors à recruter des français pour former une unité de bérets verts des forces spéciales. Il parvient ainsi a rassembler 177 commandos français et, le 6 juin 1944, l'armée anglaise leur laisse le privilège de débarquer les premiers sur le sol de France. Le quart d'entre eux meurt dés le premier jour. Parmi ces 177 soldats se trouvent le matelot Marcel Labas, le polonais naturalisé français... [Lire la suite]