18 juillet 2018

1986 - JACQUES CHIRAC PRIVATISE LES ENTREPRISES PUBLIQUES

Devenu le premier ministre (de droite) du président socialiste François Mitterrand, Jacques Chirac commence par re-privatiser la branche française de la banque Rothschild. Celle-ci avait été nationalisée 5 ans plus tôt par le précédent gouvernement (de gauche). En compagnie d'Edouard Balladur, son ministre de l'économie, Jacques Chirac oeuvre alors activement à la renaissance de cette banque. Puis, le gouvernement de Jacques Chirac s'atèle à la mise en chantier des premières privatisations d'entreprises publiques. La banque... [Lire la suite]
06 janvier 2018

1994 - LES TERRORISTES ALGÉRIENS GÂCHENT LE NOEL DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

A la mi-octobre, le général Mohamed Lamari annonce le début d'une répression sans merci, laquelle va permettre à l'armée algérienne d'éradiquer totalement les réseaux islamistes qui sévissent dans le pays. Le 29, Liamine Zeroual, chef de l'état algérien, déclare qu'aucun dialogue ne sera possible avec les représentants du Front Islamique du Salut (FIS) tant qu'ils cautionneront les actes de terrorisme. Le 24 décembre, en guise de réponse, un commando islamiste s'empare d'un Airbus d'Air France sur l'aéroport d'Alger et... [Lire la suite]
19 octobre 2017

1993 - FRANCOIS MITTERRAND NOMME EDOUARD BALLADUR PREMIER MINISTRE

Aprés avoir été le secrétaire général du président Georges Pompidou, Edouard Balladur devient en mars 1986 le ministre de l'économie du 1er ministre de droite Jacques Chirac dans le 1er gouvernement de cohabitation gauche-droite du président socialiste François Mitterrand. En février 1993, 7 ans plus tard, Alain Juppé affirme que le retour au pouvoir du RPR, parti de la droite française, ne générera aucune augmentation d'impots.  Valery Giscard d'Estaing, au nom de l'UDI, parti du centre droit, le confirme... [Lire la suite]
26 décembre 2013

1986 - LA PREMIÈRE COHABITATION DE LA 5ème RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Après 5 ans de pouvoir, le Parti Socialiste français perd les élections législatives. François Mitterrand, président de la République, décide de rester à la tête du pays et la France va ainsi découvrir la cohabitation politique : Jacques Chirac (RPR), chef de la droite parlementaire française (qui est devenue majoritaire) est nommé premier ministre par le président socialiste. En 1988, les français offrent un second mandat de président à F.Mitterrand. Il nomme Michel Rocard (Parti Socialiste) 1er ministre. Ce dernier incorpore dans... [Lire la suite]