10 novembre 2017

1945 - L’ALGÉRIE FRANÇAISE NE FÊTE PAS LA VICTOIRE DU 8 MAI

Le 8 mai 1945, Ferhat Abbas vient voir le gouverneur général du département français d'Algérie pour le féliciter de la victoire des alliès contre les nazis. Or Ferhat Abbas, qui est à la tête d'un mouvement nationaliste de 500.000 membres, est considéré par l'administration française comme un homme très dangereux : il est aussitôt arrêté. Des emeutes sanglantes éclatent alors à Setif, Guelma, Chevreul, Kerrata et Perigotville. Des écoles sont incendiées, des maisons détruites et des cadavres mutilés gisent à... [Lire la suite]
10 juin 2015

1961 - Le FLN algérien fait manifester les femmes et les enfants

En novembre 1954, le Front de Libération National algérien décrète l'insurrection armée. Après les combats qui ont lieu à Alger en janvier 1957, le général Massu prend la présidence d'un Comité de Salut Public. Le 1er juin 1958, le général de Gaulle reçoit les pouvoirs spéciaux de l'Assemblée nationale. Le 19 septembre, au Caire, en Egypte, un Gouvernement provisoire de la République algérienne est formé. Il est dirigé par Ferhat Abbas. Un an plus tard, De Gaulle reconnaît au peuple algérien le droit à l'autodétermination. Le... [Lire la suite]