27 mai 2019

1972 - GEORGES POMPIDOU PRÉSENTE SA POLITIQUE SOCIALE A LA PRESSE

Le 4 septembre, le président français Georges Pompidou offre à un petit groupe de journalistes l'exclusivité des grandes lignes qui sont ressorties d'un déjeuner de travail ministériel consacré aux affaires sociales (mais qui ne seront dévoilées qu'à l'issue du conseil des ministres du 6 septembre). Le président leur explique alors que son objectif va être d'aider ceux qui souffrent le plus des hausses des prix de l'alimentation... Georges Pompidou annonce donc aux journalistes présents que "le gouvernement va conseiller... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mai 2019

1963 - LES MINEURS FONT PLIER CHARLES DE GAULLE

Alors que plusieurs catégories de salariés français ont obtenus de passer de 48 à 40 heures hebdomadaires et bénéficient désormais d'une 4ème semaine de congés payés, Charles de Gaulle, président de la République, refuse ces avantages aux mineurs du Pas-de-Calais en grève depuis 2 semaines. Le gouvernement de Georges Pompidou vient même d'ordonner la requisition par la force des puits à compter du 1er mars... Le monde ouvrier décide de répondre à cette menace par la généralisation de la lutte sociale et tous les mineurs de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2019

1925 - LE POLO-VÉLO ARRIVE EN FRANCE

L'Irlandais Richard Mecredy organise à Dublin, en 1891, le tout premier match de polo-vélo : la bicyclette y remplace simplement le cheval. En 1925, le Suisse Henri Durig crée le Polo-Vélo Club Français et le Polo-Vélo Club de Paris. Puis, en 1927, Edmond Frans et Lucien Grelinger fondent, avec l'aide de la Fédération Sportive du Travail (FST), un club de polo-vélo à Ivry-sur-Seine, prés de Paris... Georges Marrane, maire communiste d'Ivry-sur-Seine, veut développer ce sport et permet donc au club de polo-vélo de sa ville de... [Lire la suite]
09 avril 2019

1944 - L’ÉLIMINATION DE LA RÉSISTANCE A SALINS-LES-BAINS

Le canton de Salins-les-Bains dans le Doubs, comme tant d'autres en France, subit l'occupation allemande. La Résistance, bien qu'elle soit soutenue par une grande partie de la population, y demeure peu importante jusqu'au 6 juin 1944, date à partir de laquelle Roger Robbe, professeur au collège de Salins-les-Bains, et André Billet décident de créer un groupe de maquisards des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI). Mais, le 18 juillet, à la suite de l'attaque du bourg par l'armée allemande, le tout nouveau groupe de FFI doit... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 avril 2019

1900 - LE JOURNAL LE CHASSEUR FRANÇAIS EST TRAITÉ DE PROXÉNÈTE

Pour aider les agriculteurs à trouver une épouse ou un époux dans les campagnes isolées, le mensuel Le Chasseur Français a l'idée, dans les dernières années du 19ème siècle, d'insérer dans ses colonnes des annonces matrimoniales. Les autres journaux s'insurgent et, pendant plusieurs années, parlent de l'immoralité de ces annonces, allant jusqu'à accuser Le Chasseur Français de pratiques relevant du proxénétisme...  Mais le journal préféré des zones rurales tient bon et continue de publier les annonces matrimoniales de ses... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 mars 2019

1971 - FRANCOIS MITTERRAND DEVIENT L'ESPOIR DU PARTI SOCIALISTE

A l'automne 1968, la Fédération de la Gauche Démocratique et Socialiste (FGDS) cesse d'exister. Sa disparition permet la naissance d'un Parti Socialiste (PS) qui devrait être plus ancré à gauche. Mais, au printemps 1969, les congrés de Saint-Gratien et d'Alfortville donnent lieu à des luttes fraticides entre les tendances qui composent ce parti et les résultats électoraux qui suivent sont un désastre. Le congrés d'Epinay-sur-Seine, qui réunit en 1971 près de 1.000 délégués (des socialistes, des radicaux, des chrétiens et des... [Lire la suite]
21 mars 2019

1969 - JACQUES ET BERNADETTE CHIRAC DEVIENNENT CHÂTELAIN

Après avoir partagé son enfance entre le château de Coudène, dans le Lot-et-Garonne, et celui de Vigneux, en Seine-et-Marne, Bernadette Chirac (née Chaudron de Courcel) incite son époux Jacques à faire l'acquisition d'une demeure de prestige en Corrèze, le département où il est député depuis 1967. Leur choix se porte alors sur le château de Bity, dans la commune de Sarran, et ils l'achètent le 3 mars 1969.  Ce château de 2050 m2 a été construit au 16ème siècle au milieu d'un parc de 11 hectares et les époux Chirac deviennent... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 mars 2019

1999 - LA GIGANTESQUE COLLECTION DE TOMATES DE LOUIS ALBERT DE BROGLIE

En 1992, Louis Albert de Broglie et son frère achètent le château et le domaine de La Bourdaisière, dans le Val de Loire. Le château, qui est classé monument historique, est alors transformé en hôtel. Mais Louis Albert de Broglie a plusieurs autres projets qui lui trottent dans la tête et, pour réaliser le 1er, il commence par acheter des semences de tomates, en France, au Canada et aux USA... Le jardin pôtager (qui a été créé au 19ème siècle) devient alors riche, en 1995, de plus de 50 variétés de tomates. La... [Lire la suite]
17 mars 2019

1970 - LA JOYEUSE NAISSANCE DE CHARLIE HEBDO

Au lendemain des évènements de mai 1968, la presse "alternative" commence à souffrir... L'Enragé, Action et La Cause du peuple parviennent à se maintenir mais le mensuel satirique Hara-Kiri voit ses ventes s'effondrer ! Ses responsables, François Cavanna et Georges Bernier, décide alors de créer un hebdomadaire pour sauver le mensuel. Le 3 février 1969, ils éditent donc le 1er numéro de Hara-Kiri Hebdo...  La plus grande place y est réservée aux dessins de Cabu, Fournier, Gébé, Reiser, Willem et Wolinski. Mais... [Lire la suite]
11 mars 2019

1970 - LES FUNÉRAILLES DU GÉNÉRAL CHARLES DE GAULLE

Dans la soirée du 9 novembre, dans sa propriété de Colombey-les-deux-Eglises, le général Charles de Gaulle succombe à une rupture d'anévrisme. Dans son testament, l'ancien président de la République française avait spécifié qu'il voulait être enterré à Colombey, qu'il ne voulait pas d'obsèques nationales et qu'il ne souhaitait la présence d'aucun président, d'aucun ministre ni d'aucun officiel aux siennes. Seuls les militaires français pourront y participer, mais sans musique ni fanfare. De plus, le général a exigé... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,