11 décembre 2014

1940 - Le cinéma français doit faire des films neutres... ou collaborer

La France est occupée. Les cinéastes doivent désormais obéir à la censure allemande ou, dans le sud, à celle du gouvernement de Vichy. Tous les films anglais, patriotiques français ou ceux parlant de la rivalité franco-allemande sont interdits. Goebbels, chef de la propagande nazi, exige que les français n'aient accés qu'à des histoires superficielles et divertissantes. Dans la zone sud, le Comité d'Organisation de l'Industrie Cinématographique, dirigé par Raoul Ploquin, contrôle toute la production. Il favorise les films qui font... [Lire la suite]