10 mai 2016

1945 - 60.000 bourgeois français se sont engagés dans la résistance

A l'automne 1940, l'industriel Jacques Arthys rassemble quelques uns de ses anciens cadres. Avec eux, il édite des "lettres aux français" clandestines et organise des passages dans la zone sud, qui n'est pas occupée par les allemands. Ce groupe s'allie ensuite à un autre petit noyau et ils forment ensemble le réseau Organisation Civile et Militaire (OCM). Des fonctionnaires du ministère des Travaux Publics les rejoignent ensuite. Des militaires de Réunion des anciens de Saumur (dont le colonel Alfred Touny, ancien membre des... [Lire la suite]
08 mai 2016

1945 - L'URSS donne sa parole aux démocrates polonais

Début mai, à la suite des entrevues entre le maréchal Joseph Staline et le président Harry Truman, un climat plus détendu s'installe à Washington : Staline accepte enfin l'entrée de l'exilé Stanislas Mikolajezyk dans le gouvernement polonais d'unité nationale. De son côté, Mikolajezyk exige toujours d'avoir l'assurance écrite que la Pologne sera réellement indépendante et pourra organiser librement des élections démocratiques. Les observateurs occidentaux pensent que russes et polonais sont sur la voie d'un compromis raisonnable... ... [Lire la suite]
22 avril 2016

1934 - De Gaulle, source d'inspiration de l'etat-major allemand

En 1934, le colonel Charles de Gaulle est totalement inconnu du public français. Par contre, plusieurs officiers supérieurs allemands (dont Rudolf von Ribbentrop) connaissent bien le nom de ce jeune colonel français qu'ils considèrent, de loin, comme le meilleur "technicien français des tanks". Son livre Vers l'armée de métier, qui a carrément été traduit en allemand, connaît un grand succès auprès de l'état-major d'Adolf Hitler. Dans cet ouvrage, Charles de Gaulle développe sa doctrine sur la guerre moderne : une guerre qui sera... [Lire la suite]
20 avril 2016

1917 - L'extrème-droite française accuse le ministre de l'interieur de trahison

Au début du printemps, la très forte augmentation du nombre d'ouvrières et d'ouvriers qui travaillent pour l'industrie de guerre permet aux syndicats de renforcer leurs effectifs et d'afficher ouvertement leur grande opposition à la poursuite de la guerre. Par ailleurs, dans toutes les grandes villes françaises, les ménagères forment d'immenses files d'attente qui s'étirent devant des magasins où même la nourriture rationnée est devenue rare et hors de prix. Malgré la guerre, des manifestations ont lieu chaque jour et, fait nouveau,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 avril 2016

1959 - En Antartique, la guerre est reportee pour apres 2031 !

Au début du 20ème siècle, l'océanographe écossais William Bruce vend à l'Argentine le microscopique observatoire météorologique d'Orcadas qu'il a lui même installé sur le continent Antartique. L'Argentine devient ainsi le seul pays qui soit présent en permanence sur ce continent. Puis, en 1943, le Chili, la France, la Norvège, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre déclarent leur souveraineté sur une portion de l'Antartique. En 1951, l'Institut Antartique Argentin (IAA) s'installe en Antartique tandis que les revendications... [Lire la suite]
08 avril 2016

1961 - L'école francaise des dictateurs sud-américains

Après la guerre d'Indochine, les militaires français mettent au point la Doctrine française : un éventail efficace de méthodes de "guerre antisubversive" qu'ils appliquent au cours de la bataille d'Alger pour éliminer les combattants algériens du Front de Libération National (FLN). Au début des années 1960, Pierre Mesmer, ministre des armées de Charles de Gaulle, sélectionne alors quelques officiers de l'armée française parmi ceux qui ont fait les guerres d'Indochine (Vietnam) et d'Algérie. Ces militaires sont ensuite envoyés à... [Lire la suite]
04 avril 2016

1999 - Les nationalistes du Biafra veulent le pétrole

En 1967, au Nigéria, des sécessionnistes de l'ethnie ibo proclame l'indépendance de la République du Biafra et obtiennent aussitôt le soutien de la France et de la Côte d'Ivoire. La Fédération du Nigéria, quant à elle soutenue par les USA, l'Angleterre et l'URSS, prend rapidement le dessus dans la guerre qui s'ensuit et qui provoque de 2 à 3 millions de morts en 32 mois de conflit. Dans un souci d'apaisement, le gouvernement nigérian ordonne de ne plus parler de cette guerre et de l'indépendance du Biafra. Mais les ibos constatent... [Lire la suite]
28 mars 2016

1918 - Les nouveaux blindés français enfoncent les lignes allemandes

Le 4 septembre 1916, l'armée britannique essaye sa nouvelle arme : un véhicule blindé à chenilles. Mais l'essai s'avère loin d'être concluant. Puis, en 1917, tirant quelques leçons de l'échec de son allié britannique, l'état-major français décide à son tour d'utiliser cette arme prometteuse. Le 16 avril, 128 chars blindés Schneider quittent Berry-au-Bac à 7 heures du matin et se dirige lentement vers les tranchées ennemies... Sous un tir d'artillerie nourri, ils ne parviennent à atteindre la seconde ligne des tranchées allemandes... [Lire la suite]
24 mars 2016

1915 - Les journaux français sont soigneusement censurés

Le Grand Quartier Général de l'armée française ordonne, au printemps, une campagne d'attaques sur le front de l'Artois. Le général Joseph Joffre déclare alors à Raymond Poincarré, président de la République, qu'il "compte obtenir une décision en France avant le mois de mai". Puis, en automne, il ordonne "l'offensive de la victoire" et 400.000 soldats, soutenus par 2000 canons, attaquent plus 35 kilomètres de front allemand en 2 endroits... Les français, au prix de pertes monstrueuses, ne gagne que quelques kilomètres. A l'arrière,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mars 2016

1915 - Après plus d'un an de guerre, les premiers casques français sont fabriqués

Dans les tranchées, les "poilus" français ressemblent désormais plus à des clochards qu'à des soldats. De nouveaux uniformes bleus commencent tout juste à leur parvenir et à remplacer les haillons qu'ils portent depuis plus de 6 mois. Un grand nombre d'entre eux a été blessé à la tête mais Joffre, le chef des armées, préfère réserver le précieux acier à la fabrication des obus. Un intendant militaire lui propose tout de même sa "cervelière"... Il s'agit d'une protection de tête semi-sphèrique, en tôle emboutie, dont la fabrication... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,