04 avril 2016

1999 - Les nationalistes du Biafra veulent le pétrole

En 1967, au Nigéria, des sécessionnistes de l'ethnie ibo proclame l'indépendance de la République du Biafra et obtiennent aussitôt le soutien de la France et de la Côte d'Ivoire. La Fédération du Nigéria, quant à elle soutenue par les USA, l'Angleterre et l'URSS, prend rapidement le dessus dans la guerre qui s'ensuit et qui provoque de 2 à 3 millions de morts en 32 mois de conflit. Dans un souci d'apaisement, le gouvernement nigérian ordonne de ne plus parler de cette guerre et de l'indépendance du Biafra. Mais les ibos constatent... [Lire la suite]
28 mars 2016

1918 - Les nouveaux blindés français enfoncent les lignes allemandes

Le 4 septembre 1916, l'armée britannique essaye sa nouvelle arme : un véhicule blindé à chenilles. Mais l'essai s'avère loin d'être concluant. Puis, en 1917, tirant quelques leçons de l'échec de son allié britannique, l'état-major français décide à son tour d'utiliser cette arme prometteuse. Le 16 avril, 128 chars blindés Schneider quittent Berry-au-Bac à 7 heures du matin et se dirige lentement vers les tranchées ennemies... Sous un tir d'artillerie nourri, ils ne parviennent à atteindre la seconde ligne des tranchées allemandes... [Lire la suite]
24 mars 2016

1915 - Les journaux français sont soigneusement censurés

Le Grand Quartier Général de l'armée française ordonne, au printemps, une campagne d'attaques sur le front de l'Artois. Le général Joseph Joffre déclare alors à Raymond Poincarré, président de la République, qu'il "compte obtenir une décision en France avant le mois de mai". Puis, en automne, il ordonne "l'offensive de la victoire" et 400.000 soldats, soutenus par 2000 canons, attaquent plus 35 kilomètres de front allemand en 2 endroits... Les français, au prix de pertes monstrueuses, ne gagne que quelques kilomètres. A l'arrière,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mars 2016

1915 - Après plus d'un an de guerre, les premiers casques français sont fabriqués

Dans les tranchées, les "poilus" français ressemblent désormais plus à des clochards qu'à des soldats. De nouveaux uniformes bleus commencent tout juste à leur parvenir et à remplacer les haillons qu'ils portent depuis plus de 6 mois. Un grand nombre d'entre eux a été blessé à la tête mais Joffre, le chef des armées, préfère réserver le précieux acier à la fabrication des obus. Un intendant militaire lui propose tout de même sa "cervelière"... Il s'agit d'une protection de tête semi-sphèrique, en tôle emboutie, dont la fabrication... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1914 - Des soldats allemands et britanniques fraternisent

La guerre, qui ne devait durer que quelques mois, se poursuit toujours. Les usines d'armement n'ont plus de main-d'oeuvre et l'outillage fatigue. Plus grave encore : l'acier et les explosifs commencent désormais à manquer car les principaux fournisseurs de la France sont allemands ! Les canonniers français commencent alors à rationner leurs obus. Vers la fin de l'année, la situation s'aggrave car 11 départements français sont occupés par l'Allemagne où les Kommandantur  imposent leurs exigences aux populations françaises... Ce... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1918 - Les noirs américains prennent les armes en Europe

En janvier, le général américain Pershing fait réunir 4 régiments dans lesquels il n'y a que des soldats de couleur noire, mais qui sont toutefois commandés par des officiers blancs. Aussitôt, des voix s'élèvent ici et là aux USA pour dire leur inquiétude d'avoir appris que l'armée de leur pays apprenait aux noirs le maniement des armes. L'état-major américain est d'ailleurs lui-même divisé en 2 camps qui s'opposent sur le sujet... Il y a les généraux qui reconnaissent que les qualités physiques des noirs en font de bons soldats, ce... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1918 - La malnutrition frappe les populations allemandes et françaises

En ce 5 janvier, il fait -14° à Paris. La Seine est gelée et la navigation est impossible depuis plusieurs jours. Le charbon et la nourriture commencent désormais à faire défaut. Le "pain national", déjà allégé en farine, est rationné et la vente de viande n'est plus autorisée que 4 jours par semaine. Une ouvrière qui gagne 1 franc de l'heure doit en débourser 2 pour acheter 1 kilo de pain et 12 pour 1 kilo de pommes de terre (lesquels sont devenues introuvables). En Allemagne, la situation est largement pire : toute la population... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
12 mars 2016

1917 - La révolution bolchevik gagnera-elle les tranchées françaises ?

L'offensive du général Nivelle est un échec qui a coûté la vie à un nombre effroyable de soldats français. Une grande partie de ceux qui ont survécu ne fait plus confiance aux gradés et les cas de refus collectif d'obéir aux ordres se multiplient. Au cours du mois de mai, des poilus stationnés sur le Chemin des Dames les contestent désormais ouvertement. Dans le 321ème régiment d'infanterie, près de 150 soldats désertent en même temps. Le 15 mai, après toute une série d'attaques inutiles, le 128ème régiment d'infanterie est relevé et... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 mars 2016

1915 - L'Allemagne utilise des armes de destruction massive

Les Accords de La Haye, signés en 1889, interdisent l'emploi d'armes chimiques et de liquides enflammés. Première puissance industrielle et chimique d'Europe, l'Allemagne travaille pourtant, dés le début du 20ème siècle, sur les applications militaires des découvertes de son industrie chimique et Fritz Haber dirige, à Berlin, au sein du ministère de la Guerre, une équipe qui étudie les produits asphyxiants. Lorsque le conflit se transforme en guerre de position et que chaque armée se fixe dans des tranchées défensives,... [Lire la suite]
12 mars 2016

1914 - La guerre va-elle se terminer en septembre avec la prise de Paris ?

Après les 3 premières semaine de la guerre, l'armée française a déjà subi des pertes effrayantes qui se chiffrent parfois à plus de 25.000 morts par jour et, à la fin du premier mois, l'armée allemande est pratiquement aux portes de Paris. Le 2 septembre, le gouvernement français part donc rapidement pour Bordeaux et s'y installe. Joseph Galliéni, un vieux général à la retraite, est précipitamment rappelé et chargé de défendre Paris... Le général Galliéni met alors à profit une incroyable erreur stratégique de l'état-major allemand.... [Lire la suite]