12 mars 2016

1914 - La publicité devient officiellement ennemi de la France

Le dirigeant d'extrême-droite Léon Daudet affirme depuis maintenant plusieurs mois que les marques allemandes Kub et Maggy ont été implantées dans le pays par les services secrets allemands pour espionner la France. Les membres de son parti, l'Action Française, répètent désormais que les milliers de panneaux publicitaires du bouillon Kub ont été installés à des endroits stratégiques pour aider l'envahisseur allemand à se diriger vers Paris. Le 2 août a lieu la mobilisation générale et une foule de parisiens, sensibles aux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
12 mars 2016

1914 - L'Internationale Socialiste empêchera la guerre !

Des millions d'européens ont confiance dans la puissante Internationale Socialiste et ils pensent que son pacifisme suffira à préserver la paix. En France, Jean Jaurès, un député socialiste révolutionnaire, est considéré comme le guide de cette Internationale. Il prêche la guerre à la guerre par la grève générale et l'insurrection populaire et, avec lui, les ouvriers allemands et français se disent prêts à s'opposer aux marchands de canons ! A Vienne, en ce début de juillet, les funérailles de l'archiduc François-Ferdinand de... [Lire la suite]
12 mars 2016

1914 - Les généraux français rêvent de revanche !

Nicolas II de Russie, George V d'Angleterre et Guillaume II, empereur d'Allemagne, sont cousins germains, descendants tous les 3 de la défunte reine Victoria. Pour maintenir leurs liens d'amitiés, ils ont réunis une partie de leurs 3 armadas de guerre dans le vaste port militaire allemand de Kiel. En France, le Bloc des gauches vient de gagner les élections législatives après avoir mené sa campagne électorale contre l'impôt sur le revenu. La gauche se dressait également contre une loi de prolongation du service militaire à 3 ans.... [Lire la suite]
10 mars 2016

1943 - Dans la France occupée, Jean-Paul Sartre parle de liberté

L'absence d'un père fait que le jeune Jean-Paul grandit entre sa mère et son grand-père. Par la suite, il entre à l'Ecole Normale Supérieure où il rencontre Simone de Beauvoir, avec qui il va partager sa vie. Le duo se rebelle alors contre la bourgeoisie et ses valeurs et deviendra le couple à la mode à Saint-Germain-des-Prés. Jean-Paul Sartre va produire des oeuvres littéraires ou philosophique mais va aussi écrire énormément de pièces de théatre... Son premier roman, La Nausée, est édité en 1938. En 1943, dans une France occupée... [Lire la suite]
03 mars 2016

1940 - Des militants nationalistes français entrent en résistance

Au lendemain de la signature de l'armistice, le capitaine d'aviation Maurice Ripoche décide de résister contre l'occupation de la France par l'Allemagne. En août 1940, ses amis Pierre Beuchon, Yves Chabrol et lui-même créent un groupe qu'ils nomment "Ceux de la Libération" (CDL). Ils se donne comme mission de chasser l'occupant par la violence pour pouvoir établir un "état fort et corporatiste, libéré des étrangers et des fils d'étrangers". Une fois le pays libéré, le CDL ne veut plus avoir à supporter les politiciens et "leurs... [Lire la suite]
24 février 2016

1929 - Le Calais-Méditerranée-Express reçoit le surnom de Train Bleu

Le train de nuit de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL) effectue depuis 1883 le trajet Calais-Nice-Rome. Il prend ensuite le nom de Calais-Méditerranée-Express et, en 1920, la compagnie décide d'abandonner les wagons en teck pour les remplacer par de robustes voitures en acier. André Noblemaire, directeur général de la CIWL, les fait alors peindre en bleu nuit réhaussé d'or. Le 9 décembre 1922, la Compagnie Internationale des Wagons-Lits organise un voyage inaugural. Puis, en 1929, une confortable voiture-salon Pullman... [Lire la suite]
20 février 2016

1965 - Charles de Gaulle méprise la campagne televisee

Pour la première fois en France, la campagne électorale à l'élection présidentielle va être télévisée. Charles de Gaulle, le président sortant, à l'habitude de se retrouver face aux caméras depuis le début de l'ORTF (Office de Radiodiffusion et Télévision Française). Ce n'est par contre pas le cas des autres candidats et c'est le socialiste François Mitterrand qui est le plus mal à l'aise. Pour sa part, Pierre Marcilhacy, sénateur de Charente, se présente sans parti. Marcel Barbu, lui, se définit comme le "rien du tout" et s'adresse... [Lire la suite]
09 février 2016

1943 - Grave désaccord entre les USA et l'Angleterre !

Pour remporter les élections de mi-mandat de novembre 1942, le président américain Franklin Roosevelt compte sur une victoire militaire : les forces alliées débarquent donc au Magreb et s'emparent facilement de l'Algérie et du Maroc. Par contre, les troupes allemandes et italiennes s'accrochent à la Tunisie et ce pays n'est libéré qu'en mai 1943. Pour Roosevelt, il faut désormais préparer le débarquement en France, comme il l'a promis à Staline. Mais, sur les 168.000 soldats qui ont été rassemblés à cette fin en Angleterre, 109.000... [Lire la suite]
01 février 2016

1908 - Jean Jaurès accuse Georges Clémenceau

Georges Clémenceau se fait connaître en défendant ardemment le capitaine Dreyfus puis, en 1902, tout radical qu'il soit, il s'en prend farouchement au "bloc des gauches" qui est désormais à la tête de la France et est donc mis à l'écart par les partis de gauche. Cependant, en 1906, c'est à lui qu'ils font appel pour devenir président du Conseil. Très anticlérical, Clémenceau se rallie au camp de ceux qui ont décidé de séparer l'église de l'état. Il affirme également sa volonté de mener des réformes sociales mais, en 1907, le milieu... [Lire la suite]
30 janvier 2016

1944 - Staline évite une guerre civile à la France

En France, dans les mois qui suivent le départ des allemands, la direction du Parti Communiste Français (PCF) refuse d'accepter le pouvoir que le général de Gaulle a mis en place, s'oppose à ce que les résistants FFI rendent leurs armes et n'accepte pas qu'ils intègrent l'armée régulière de la France. Le PCF organise alors une coordination nationale des Comités Départementaux de Libération pour remplacer les préfets et met en place des "milices patriotiques". Ces milices ont la mission de se substituer à la police nationale. Le 28... [Lire la suite]