07 janvier 2017

1947 - Le socialiste Ramadier réduit la ration de pain des français

Au lendemain des moissons, le gouvernement apprend que la récolte de blé dans le pays a chuté de 43 millions de quintaux (pour 1946) à 15 millions en 1947. A la suite de l'annonce de ce résultat catastrophique, le conseil des ministres du 28 août décide de réduire la ration de pain des français de 250 à 200 grammes par jour à compter du 1er septembre. Au marché noir, le quintal de blé se négocie déjà à 4000 francs et celui de l'orge de brasserie à 5000. La France ne peut pas importer de blé car les stocks mondiaux sont insuffisants... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 janvier 2017

1976 - Le mystère plane autour de l'assassinat du depute Jean de Broglie

En septembre 1976, un agent de la Police Judiciaire française fait parvenir à ses supérieurs un 2nd rapport destiné à les alerter de l'existence d'un contrat mis sur la tête de Jean de Broglie. Le 24 décembre, à 9h15, le prince Jean de Broglie, député de l'Eure, sort de l'immeuble de son conseiller financier Pierre de Varga. Un homme surgit alors et lui tire 2 balles dans le corps. Derrière Jean de Broglie, un second tueur tire un 3ème projectile. Dés le 29, Michel Poniatowski, ministre de l'intérieur, viole le secret de... [Lire la suite]
26 décembre 2016

1944 - La Résistance normande tente de sauver des vies à Caen

Après avoir été limogé, le préfet Lecornu entre dans la Résistance. Au début du mois de juin 1944, l'Intelligence Service lui ordonne de contacter le préfet que l'état pétainiste à nommé à Caen. Les 2 hommes conviennent ensemble que le quartier Saint-Etienne servira de refuge à la population et ne sera donc pas bombardé par les alliés. Madame Himbert reçoit ensuite l'ordre de son chef FFI d'aller en informer l'état-major allié. Muni d'un brassard de la Croix-Rouge, Mme Himbert part en vélo. Les soldats allemands la laisse passer... [Lire la suite]
22 décembre 2016

1960 - Yves Montand découvre Hollywood et Marilyn Monroe

Ivo Livi nait en 1921 à Monsummano, en Italie. En 1929, la famille Livi est réfugiée à Marseille, en France. Du haut de l'immeuble, sa mère crie "Ivo, monta !" et, pour les enfants du quartier, le petit Ivo Livi devient donc Yves Monta. Ce dernier, qui fait des imitations et chante du Charles Trenet, obtient le 21 juin 1939 un beau succès à l'Alcazar. En 1944, il fuit le Service du Travail Obligatoire et s'installe à Paris où il parvient à chanter à l'ABC. Il y rencontre Edith Piaf, chante Les Grands Boulevards et Luna Park, en 1945,... [Lire la suite]
16 décembre 2016

1967 - Serge Gainsbourg entame sa carrière de provocateur

Lucien Ginzburg entame des études de dessin et de peinture qu'il abandonne brusquement pour se consacrer à la musique classique. Puis il rencontre Boris Vian et se dernier lui conseille de se lancer dans la chanson de variétés. En 1958, il choisit Serge Gainsbourg comme nom de scène et se fait connaître avec une chanson mélancolique nommée Le Poinçonneur des Lilas. Puis il compose ensuite des textes poétiques pour les autres... Il écrit La Javanaise pour Juliette Gréco et Poupée de Cire, Poupée de Son pour France Gall, une... [Lire la suite]
10 décembre 2016

1919 - La France envisage d'adopter la polygamie

Six mois après l'armistice, la France se rend brutalement compte que sa population masculine en âge de se reproduire a été décimée : environ 1.400.000 hommes de 18 à 27 ans ont été tués, auquels s'ajoutent les 2.000.000 de mutilés ou de blessés. Les politiciens cherchent toutes sortes de solutions pour relancer la natalité du pays et certains d'entre eux proposent alors d'autoriser la pratique de la polygamie. Les élus jugent tout de même préférable de mettre en place une politique familiale qui favorise un regain des naissances. ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2016

1962 - Edith Piaf fait ses adieux du haut de la Tour Eiffel

Après sa naissance dans le quartier populaire de Belleville, à Paris, Edith Gassion est abandonnée par sa mère. Jusqu'à ses 15 ans, elle grandit avec Louis Gassion, son père, dans les quartiers de Pigalle et de la porte de Clichy. Son père l'entraine ainsi jusqu'en 1930 dans sa vie de bohème, faite de misère et de manque de nourriture. Pour gagner de quoi manger, Edith chante régulièrement dans la rue. C'est là qu'elle se fait remarquer... Sa voix rocailleuse et envoûtante séduit Louis Leplée qui l'engage aussitôt et, quelques jours... [Lire la suite]
06 décembre 2016

1944 - L'Allemagne dépêche en urgence des renforts en France

Au lendemain du débarquement du 6 juin 1944, les agents de renseignements alliés basés en Allemagne informent leur état-major que des renforts allemands arrivent à Strasbourg. Entre le 8 et le 10 juin, 20 trains de combattants et 15 de matériel de guerre quittent chaque jour la Bavière en direction de la France. Puis, du 10 au 13 juin, 18 trains de troupes et de matériel partent pour Nancy, ainsi que 6 convois de blindés qui filent sur Belfort. Du 14 au 20 juin, d'autres troupes fraîches continuent de quitter l'Allemagne pour la... [Lire la suite]
23 novembre 2016

1939 - La CGT chasse les communistes de ses rangs

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]
18 novembre 2016

1936 - Mussolini impose le port de l'uniforme dans les écoles de Maria Montessori

Au début du 20ème siècle, l'école enseigne aux élèves qu'ils doivent aimer leur patrie et qu'ils devront la défendre en devenant plus tard de braves soldats. En 1914, une génération entière de jeunes européens est sacrifiée. Une fois la guerre terminée, des enseignants affirment alors que c'est l'école qui, en façonnant les enfants, s'est rendue responsable de ce massacre. Le français Celestin Freinet veut alors "inventer un enfant nouveau qui ne fera plus jamais la guerre"... Le suisse Adolphe Ferrière milite pour "une école active... [Lire la suite]