18 septembre 2015

1925 - Les architectes français cachent le travail de Le Corbusier derriere une palissade

A la fin du mois d'avril, l'exposition des Arts Décoratifs du Grand Palais ouvre ses portes à Paris et le pavillon Esprit nouveau déclenche un scandale... Son auteur, l'architecte franco-suisse Edouard Jeanneret-Gris, alias Le Corbusier, affirme avoir réalisé son travail malgré l'interdiction de la direction de l'exposition qui prétendait l'empêcher de réaliser ce qu'il voulait. Avec Esprit nouveau, Le Corbusier veut montrer que le ciment armé et l'acier apportent des libertés nouvelles. L'architecte a décidé de concevoir un nouvel... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 septembre 2015

1973 - Les essais nucléaires deviennent propres et inoffensifs

A partir de 1946, les essais nucléaires américains répandent sur l'archipel des îles Marshall l'équivalent de 1,6 fois la bombe qu'ils ont larguée l'année précédente sur Hiroshima... En 1958, une fois que les essais sont terminés, les pragmatiques militaires américains demandent aux marshalliens de rentrer chez eux. Ils décident alors d'étudier sur ces populations les effets des radiations. Alors qu'ils s'apprêtent à faire des expériences d'explosions thermonucléaires sur l'île Christmas en 1956, les autorités militaires... [Lire la suite]
27 août 2015

1927 - René Lacoste ose jouer avec un polo (orné d'un crocodile)

En 1927, à Philadelphie, l'équipe de France de tennis affronte celle des USA en finale de la Coupe Davis. Pendant la compétition, un journaliste de Boston s'amuse à donner au pugnace René Lacoste, membre de cette équipe de France victorieuse, le surnom de "crocodile". Plus tard, alors qu'il dispute la finale du Championnat de France, René Lacoste décide d'abandonner la traditionnelle chemise blanche qui est de rigueur sur les courts et dispute le match vêtu d'un polo en maille, à manches courtes, sur lequel est brodé... un crocodile.... [Lire la suite]
27 juillet 2015

1953 - Bal tragique à Paris : 7 morts

Dans un quartier de Paris, au soir de la fête nationale du 14 juillet, un spectacle commémorant la Révolution française a rassemblé plusieurs centaines de spectateurs. Par la suite, le traditionnel feu d'artifice sera tiré, lui-même suivi du traditionnel bal du 14 juillet... Un groupe important de travailleurs maghrébins, originaires du département français d'Algérie, est venu assister au spectacle, ce qui déplaît fortement à une partie des spectateurs parisiens. Les français de métropole manifestent leur hostilité et il s'ensuit... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2015

1947 - La France massacre plus de 90.000 malgaches

Après la fin de la 2nde guerre mondiale, les dociles malgaches en ont assez d'être traités comme des sous-hommes. Au mois de mars, à l'appel du Mouvement Démocratique de Rénovation Malgache (MDRM), une insurrection se répand dans l'île. Le gouverneur général de Chevigné et le général Garbay ordonnent alors de pacifier Madagascar en réprimant durement cette révolte : 90.000 morts seront officiellement comptabilisés... Ce chiffre ne prend pas en compte les cadavres qui ont été jetés aux chiens et ont été dévorés. Au mois de mai,... [Lire la suite]
19 juillet 2015

1924 - L'état et le patronat français importent 3 millions d'immigrés

Au lendemain de la 1ère guerre mondiale, qui a causé la mort d'environ 3 millions de français, l'industrie vit un fort développement et, par conséquence, les bras manquent partout. Le ministère du Travail crée alors la Mission française dont le rôle est d'aller trouver dans les pays voisins des candidats à l'émigration. La France signe également des accords unilatéraux relatif à la main d'oeuvre avec l'Italie et la Pologne... L'état se charge de transmettre les demandes patronales aux différents bureaux d'émigration et amène en... [Lire la suite]
14 juillet 2015

1902 - Georges Melies invente les trucages au cinema

A Paris, Georges Mélies achète le théatre de Robert Houdin et y crée ses propres spectacles de magie. Le 28 décembre 1895, son ami le photographe Antoine Lumière l'invite à la première représentation que donnent ses fils, inventeurs du cinématographe... Emerveillé, Mélies décide d'utiliser leur invention dans ses spectacles d'illusionniste : il fabrique son propre appareil, qu'il nomme kinétographe, et réalise en 1896 Escamotage d'une dame chez Robert Houdin. Il se fait construire un studio de cinéma à Montreuil-sous-Bois et, en... [Lire la suite]
14 juillet 2015

1944 - Le programme du Conseil National de la Résistance est pret

Le 27 mai 1943, Jean Moulin, Robert Chambeiron et Pierre Meunier rassemblent des représentants de mouvements de résistance, de syndicats ouvriers et de plusieurs partis politiques (de gauche comme de droite). En tout, ils sont 19 et ils officialisent la création du futur Conseil National de la Résistance (CNR). En parallèle se crée en juillet un Comité Central des Mouvements de Résistance (CCMR)... Le CCMR rejete catégoriquement les partis politiques qui ont prété serment au maréchal Pétain et, pour celà, s'oppose au CNR. Puis, en... [Lire la suite]
10 juillet 2015

1979 - Bernard Tapie roule Bokassa dans la farine !

Bernard Tapie a 20 ans quand, en 1954, il quitte le Parti Communiste Français et enregistre Passeport pour le soleil, un disque dont il a écrit les paroles et la musique. Un américain s'intéresse à ce disque et en achète les droits. Il en fait la musique du film Les Bérets verts, que produit John Wayne. Bernard Tapie se lance ensuite dans le négoce et, dans les années 1970, dirige une holding qui réalise plusieurs millions de chiffre d'affaire. Tout lui semble bon pour faire de l'argent : il invente la multipropriété pour les... [Lire la suite]
07 juillet 2015

1946 - Les vainqueurs de la guerre vont-ils construire la paix ?

La première assemblée de l'Organisation des Nations Unis (ONU) se réunit à Londres le 17 janvier. Les participants procèdent alors à l'élection de leurs dirigeants... Le 2 février, Paul-Henri Spaak, ministre belge des affaires étrangères, devient ainsi le premier président de l'histoire de l'ONU. Le poste de secrétaire général revient à Trygve Lie, ministre norvégien des affaires étrangères. Georges Bidault, président provisoire de la République française, inaugure la 1ère Conférence Internationale de la Paix le 30 juillet, à... [Lire la suite]