14 juillet 2015

1902 - Georges Melies invente les trucages au cinema

A Paris, Georges Mélies achète le théatre de Robert Houdin et y crée ses propres spectacles de magie. Le 28 décembre 1895, son ami le photographe Antoine Lumière l'invite à la première représentation que donnent ses fils, inventeurs du cinématographe... Emerveillé, Mélies décide d'utiliser leur invention dans ses spectacles d'illusionniste : il fabrique son propre appareil, qu'il nomme kinétographe, et réalise en 1896 Escamotage d'une dame chez Robert Houdin. Il se fait construire un studio de cinéma à Montreuil-sous-Bois et, en... [Lire la suite]
14 juillet 2015

1944 - Le programme du Conseil National de la Résistance est pret

Le 27 mai 1943, Jean Moulin, Robert Chambeiron et Pierre Meunier rassemblent des représentants de mouvements de résistance, de syndicats ouvriers et de plusieurs partis politiques (de gauche comme de droite). En tout, ils sont 19 et ils officialisent la création du futur Conseil National de la Résistance (CNR). En parallèle se crée en juillet un Comité Central des Mouvements de Résistance (CCMR)... Le CCMR rejete catégoriquement les partis politiques qui ont prété serment au maréchal Pétain et, pour celà, s'oppose au CNR. Puis, en... [Lire la suite]
10 juillet 2015

1979 - Bernard Tapie roule Bokassa dans la farine !

Bernard Tapie a 20 ans quand, en 1954, il quitte le Parti Communiste Français et enregistre Passeport pour le soleil, un disque dont il a écrit les paroles et la musique. Un américain s'intéresse à ce disque et en achète les droits. Il en fait la musique du film Les Bérets verts, que produit John Wayne. Bernard Tapie se lance ensuite dans le négoce et, dans les années 1970, dirige une holding qui réalise plusieurs millions de chiffre d'affaire. Tout lui semble bon pour faire de l'argent : il invente la multipropriété pour les... [Lire la suite]
07 juillet 2015

1946 - Les vainqueurs de la guerre vont-ils construire la paix ?

La première assemblée de l'Organisation des Nations Unis (ONU) se réunit à Londres le 17 janvier. Les participants procèdent alors à l'élection de leurs dirigeants... Le 2 février, Paul-Henri Spaak, ministre belge des affaires étrangères, devient ainsi le premier président de l'histoire de l'ONU. Le poste de secrétaire général revient à Trygve Lie, ministre norvégien des affaires étrangères. Georges Bidault, président provisoire de la République française, inaugure la 1ère Conférence Internationale de la Paix le 30 juillet, à... [Lire la suite]
03 juillet 2015

1924 - Gaston Doumergue devient président de la République... sans etre candidat

Fils de vigneron, le très méridional Gaston Doumergue est député radical-socialiste du Gard. En 1902, il devient ministre des Colonies puis, en 1906, ministre du Commerce dans le gouvernement de Georges Clémenceau. Aristide Briand en fait ensuite, en 1909, son ministre de l'Instruction publique. L'année suivante, Doumergue est élu sénateur puis, en 1913, Raymond Poincarré le choisit comme chef du gouvernement. Gaston Doumergue consacre également une partie de son temps à rassembler et à fédérer les différents partis qui composent la... [Lire la suite]
02 juillet 2015

1907 - Le sud de la France fait la grève de l'impôt !

Dans le sud de la France, les négociants et les vignerons qui ont pris l'habitude de frauder en ajoutant du sucre dans le vin (pour augmenter son taux d'alcool) ont réussi à industrialiser leurs procédés. Cette massive et déloyale concurrence provoque un effondrement des ventes chez les viticulteurs honnêtes qui doivent faire face à des situations financières dramatiques. Beaucoup hypothèquent leurs vignes quand d'autres préfèrent les louer pour presque rien. Soutenus par les responsables des sociétés agricoles du Midi, les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juillet 2015

1931 - La légion étrangère veille sur les intérêts de l'Empire français

C'est à Sidi-bel-Abbes, en Algérie française, que la Légion Etrangère a décidé de fêter son premier centenaire, exactement là où elle a été créée en 1831 par Louis Philippe. Depuis le début, les légionnaires sont exclusivement des engagés volontaires. Les origines, la nationalité et le passé de chacun d'entre eux sont gommés et oubliés par la hierarchie dés le moment où ils signent leur contrat d'engagement. Chacun fait alors sienne la devise de la légion : "Honneur et fidélité". Cette devise, qui est inscrite sur tous leurs drapeaux... [Lire la suite]
29 juin 2015

1973 - Georges Pompidou choisit d'endetter la France

En 1954, Georges Pompidou est le discret homme de confiance de Charles de Gaulle. Mais le peuple français se détourne désormais du général de Gaulle : Pompidou envisage alors de le quitter pour entrer dans une entreprise privée. Or René Fillon, qui est le trésorier du Rassemblement Pour la France (RPF), le parti de Charles de Gaulle, est également fondé de pouvoir de la banque Rothschild. René Fillon organise une entrevue entre Guy de Rothschild et Georges Pompidou... Elle se solde par l'embauche de Pompidou dans l'équipe de... [Lire la suite]
29 juin 2015

1986 - Jacques Chirac commence à privatiser les entreprises publiques françaises

Devenu le premier ministre (de droite) du président socialiste François Mitterrand, Jacques Chirac commence par re-privatiser la branche française de la banque Rothschild. Celle-ci avait été nationalisée 5 ans plus tôt par le précédent gouvernement (de gauche). En compagnie d'Edouard Balladur, son ministre de l'économie, Jacques Chirac oeuvre alors activement à la renaissance de cette banque. Puis, le gouvernement de Jacques Chirac s'atèle à la mise en chantier des premières privatisations d'entreprises publiques. La banque... [Lire la suite]
16 juin 2015

1906 - L'éfficace Ligue de protestation contre les grands chapeaux

La comtesse Greffulhe, née La Rochefoucauld, a facilement recueilli l'adhésion des grandes dames du tout Paris dans son projet de création de Ligue de protestation contre les grands chapeaux. Parmi les premières signataires, outre la comtesse Greffulhe, se trouve la princesse Edmonde de Polignac, la comtesse de Fitz-James, la comtesse Lepic et la marquise de Mun. Cette Ligue de protestation contre les grands chapeaux a fait passer de mode les grandes coiffures et a obtenu en peu de temps ce que les directeurs de théatre parisiens... [Lire la suite]