13 mars 2013

1918 - La révolution communiste allemande est étouffée

Si l'aristocratie n'accepte pas la défaite de l'Allemagne, le peuple, en cette année 1918, ne souhaite rien d'autre que la paix. Par ailleurs, dans les derniers mois de la guerre, la propagande distillée par les russes a amené bon nombre de soldats allemands à se constituer en conseils de soldats. Politiquement, sur la gauche du tiède Parti Socialiste, le  Spartakusbund, futur KPD (Parti Communiste Allemand), se renforce. Présents au sein du Conseil des Commissaires du Peuple (que dirige le socialiste modéré Friedrich Ebert) le... [Lire la suite]
02 novembre 2012

1928 - Hitler sort de prison

En 1923, l´Allemagne a été sauvée du putsch d'Adolf Hitler par le général Von Seekt. Le maréchal Hindenburg (candidat anti-républicain) prend, en 1925, la place de feu le président social-démocrate Friedrich Ebert. Hitler est libéré de prison. Les sociaux-démocrates dominent alors le parlement, dans une Allemagne qui voit sa croissance économique progresser rapidement... Puis, un krach financier ravage les USA. Le financier Alfred Hugenberg prend contact avec Hitler et met à sa disposition son parti (le DNVP) et son groupe de presse... [Lire la suite]
13 mars 2013

1920 - Hitler va en prison

Après le Traité de Versailles, les autorités françaises renvoient à Berlin les militaires allemands du Baltikum qui, dans les pays baltes, combattaient le bolchévisme russe. Là, ils intègrent les Corps-Francs et écoutent la propagande anti-judaïque et anti-communiste d'Erich Ludendorff qui affirme que la "juiverie internationale" est responsable de la guerre et, d'autre part, qu'il faut détruire sans tarder le bolchévisme. Friedrich Ebert, président de la république allemande, ordonne la dissolution des Corps-Francs mais von... [Lire la suite]