19 octobre 2017

1993 - FRANCOIS MITTERRAND NOMME EDOUARD BALLADUR PREMIER MINISTRE

Aprés avoir été le secrétaire général du président Georges Pompidou, Edouard Balladur devient en mars 1986 le ministre de l'économie du 1er ministre de droite Jacques Chirac dans le 1er gouvernement de cohabitation gauche-droite du président socialiste François Mitterrand. En février 1993, 7 ans plus tard, Alain Juppé affirme que le retour au pouvoir du RPR, parti de la droite française, ne générera aucune augmentation d'impots.  Valery Giscard d'Estaing, au nom de l'UDI, parti du centre droit, le confirme... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1928 - Sedar Senghor, futur président du Sénégal, devient socialiste

Léopold Sedar Senghor est élève dans l'école religieuse des pères du Saint-Esprit, à Dakar. En 1928, jugé comme étant un élève très brillant, il quitte le Sénégal pour la France et intègre alors le prestigieux lycée Louis-le-Grand, à Paris. Il y rencontre Georges Pompidou, qui devient son ami et qui le convertit au bienfait des idées socialistes. Puis, en 1935, Sedar Senghor entre à l'Université de la Sorbonne, à Paris, et en sort agrégé de grammaire. Fortement influencé par le poéte antillais Aimé Césaire, il découvre alors qu'ils... [Lire la suite]
29 juin 2015

1973 - Georges Pompidou choisit d'endetter la France

En 1954, Georges Pompidou est le discret homme de confiance de Charles de Gaulle. Mais le peuple français se détourne désormais du général de Gaulle : Pompidou envisage alors de le quitter pour entrer dans une entreprise privée. Or René Fillon, qui est le trésorier du Rassemblement Pour la France (RPF), le parti de Charles de Gaulle, est également fondé de pouvoir de la banque Rothschild. René Fillon organise une entrevue entre Guy de Rothschild et Georges Pompidou... Elle se solde par l'embauche de Pompidou dans l'équipe de... [Lire la suite]
17 janvier 2013

1971 - Du procès Barbie au procès Papon

C'est avec beaucoup de discrétion que le président Georges Pompidou accorde sa grâce à Paul Touvier, condamné à mort par contumace pour collaboration et exécution d'otages pendant la guerre. Outrées, les associations d'anciens résistants s'organisent et, en 1973, déposent une plainte contre Touvier, cette fois pour crime contre l'humanité,  car les crimes de guerre sont désormais prescrits. En 1979, Jean Leguay, adjoint de René Bousquet (secrétaire général à la police de Vichy), est inculpé pour la rafle des juifs au Vélodrome... [Lire la suite]