12 mars 2016

1914 - L'Internationale Socialiste empêchera la guerre !

Des millions d'européens ont confiance dans la puissante Internationale Socialiste et ils pensent que son pacifisme suffira à préserver la paix. En France, Jean Jaurès, un député socialiste révolutionnaire, est considéré comme le guide de cette Internationale. Il prêche la guerre à la guerre par la grève générale et l'insurrection populaire et, avec lui, les ouvriers allemands et français se disent prêts à s'opposer aux marchands de canons ! A Vienne, en ce début de juillet, les funérailles de l'archiduc François-Ferdinand de... [Lire la suite]
12 mars 2016

1914 - Les généraux français rêvent de revanche !

Nicolas II de Russie, George V d'Angleterre et Guillaume II, empereur d'Allemagne, sont cousins germains, descendants tous les 3 de la défunte reine Victoria. Pour maintenir leurs liens d'amitiés, ils ont réunis une partie de leurs 3 armadas de guerre dans le vaste port militaire allemand de Kiel. En France, le Bloc des gauches vient de gagner les élections législatives après avoir mené sa campagne électorale contre l'impôt sur le revenu. La gauche se dressait également contre une loi de prolongation du service militaire à 3 ans.... [Lire la suite]
19 octobre 2014

1905 - L'empereur d'Allemagne prépare la guerre

Le 1er avril, Guillaume II se rend à Tanger où l'armée française lui rend les honneurs. Puis, l'empereur d'Allemagne est accueilli par Abd El-Malek, oncle du sultan, ainsi que par le chargé d'affaires de la France. Il s'adresse ensuite à la communauté allemande à qui il parle de l'indépendance du Maroc et de sa liberté de commercer avec l'Allemagne. Théophile Delcassé, ministre français des affaires étrangères, affirme ne pas être irrité par les propos de Guillaume II. Il rappelle que le Maroc est un pays libre et que la France se... [Lire la suite]
23 août 2013

1919 - Les députés du Reichstag regrettent de ne pas avoir poursuivit la guerre

L'empereur Guillaume II abdique le 9 novembre et l'armistice est signé 2 jours plus tard. Le 7 mai, le gouvernement allemand reçoit les conditions du Traité de paix de Versailles... L'Allemagne devra rendre à la France l'Alsace et la Lorraine, la province allemande de la Sarre sera placée sous l'administration de la Société des Nations pendant 15 ans et la région frontalière de Rhénanie sera démilitarisée. Un corridor d'accès à la mer Baltique sera accordée à la Pologne et Dantzig sera déclarée "ville libre" (la Prusse sera... [Lire la suite]
09 octobre 2012

1912 - La montée du Pangermanisme

A la suite des élections, le Parti Social-Démocrate devient le premier parti d'Allemagne. Il affiche toutefois son respect pour l'empereur Guillaume II. A l'extérieur, ce dernier, pour faire face à l'entente Franco-Russe, s'allie avec l'Autriche-Hongrie. Il veut que l'Allemagne joue un rôle mondial et renforce la mission colonisatrice de l'empire au Proche-Orient. Pour celà, il décide de renforcer les effectifs de l'armée de terre. Les armes se perfectionnant, l'empire s'équipe d'une aviation, d'une artillerie lourde et de nombreux... [Lire la suite]