03 novembre 2017

1940 - LES NAZIS RAFLENT TOUS LES GRANDS CRUS FRANÇAIS

En cet été 1939, la pluie tombe sans interruption et l'armée française a été réquisitionnée pour aider les vignerons. Ainsi, les bataillons de Chasseurs du Limousin aident les viticulteurs alsaciens à cueillir au plus vite tous leurs raisins jusqu'à la frontière allemande. Et quand l'ennemi commence à envahir le pays, les bouteilles de grands crus sont préventivement cachées dans les caves... Partout en France, les flacons précieux sont rassemblés et cachés derrière de fausses parois, artificiellement vieillies. L'armée allemande... [Lire la suite]
10 août 2016

1946 - Le tribunal interallié de Nuremberg juge les dirigeants de l'Allemagne nazie

A Nuremberg, en Allemagne, le procés des criminels de guerre nazis tire à sa fin. A tour de rôle, les juges lisent l'interminable jugement. Les accusés écoutent, impassibles. Lorsqu'ils entendent leur nom, ils deviennent un peu plus attentifs, sans toutefois manifester le moindre sentiment. Seuls Doenitz et Raeder osent échanger quelques mots à voix basse. Hermann Goering, un coude sur la table et la tête appuyée sur sa main, garde le silence et semble abattu. Lorsque le juge évoque son rôle dans le réarmement de l'Allemagne, il... [Lire la suite]
20 juin 2014

1932 -Pas encore nazie, l'Allemagne prépare déja la guerre

Pendant que son gouvernement participe à la Conférence de Genève sur le désarmement, le général Hans von Seeckt réorganise en secret l'armée allemande. Il lui rajoute d'illégales unités, composées de civils militarisés, qui testent discrètement de nouveaux équipements militaires allemands en Suède et en URSS. A terme, il s'agit de les produire massivement pour en équiper une  Reichswehr puissante. Les nazis, qui n'ont pas encore le pouvoir, ont noué de solides relations avec l'état-major. Un certain Schickedantz confie ainsi... [Lire la suite]
13 mars 2013

1920 - Hitler va en prison

Après le Traité de Versailles, les autorités françaises renvoient à Berlin les militaires allemands du Baltikum qui, dans les pays baltes, combattaient le bolchévisme russe. Là, ils intègrent les Corps-Francs et écoutent la propagande anti-judaïque et anti-communiste d'Erich Ludendorff qui affirme que la "juiverie internationale" est responsable de la guerre et, d'autre part, qu'il faut détruire sans tarder le bolchévisme. Friedrich Ebert, président de la république allemande, ordonne la dissolution des Corps-Francs mais von... [Lire la suite]