30 janvier 2019

1984 - L’ARRIVÉE DE LAURENT FABIUS RASSURE LA FINANCE INTERNATIONALE

Après la démission, le 17 juillet, du 1er ministre socialiste Pierre Mauroy, le président François Mitterrand nomme Laurent Fabius pour lui succéder à la tête du gouvernement. Le communiste Charles Fiterman, ministre des transports, annonce alors qu'il ne souhaite plus être ministre et le bureau politique du Parti Communiste Français (PCF) décide de se réunir sans attendre... A la suite de cette réunion, le PCF informe la presse des profondes divergences qui le séparent désormais du pouvoir socialiste de... [Lire la suite]