05 septembre 2017

1996 - LES HOMMAGES A FRANCOIS MITTERRAND SE MULTIPLIENT APRES SA MORT

François Mitterrand est décédé à son domicile parisien le 8 janvier, à 8h30. Il souffrait depuis des années d'un cancer de la prostate et avait été opéré en 1992. Il subit une seconde intervention chirurgicale en 1994 et une 3ème en 1995, dernière année de son second mandat de président de la République. Lionel Jospin, 1er secrétaire du Parti Socialiste, est à Toulouse lorsqu'il apprend sa mort. A l'annonce du décès, Robert Mitterrand, Pierre Bergé, Michel Charasse, Claude Estier, Jack Lang et Jean-Louis Bianco viennent aussitôt... [Lire la suite]
06 août 2017

1991 - LA FRANCE INTERDIT LA PUBLICITE POUR L'ALCOOL ET LE TABAC

Les députés français apprennent que les 2 principales causes de mortalité en France sont l'acoolisme et le tabagisme... C'est pourquoi, le 10 janvier, ils votent la loi Evin, laquelle interdit toute publicité pour l'alcool et le tabac. De plus, des messages sanitaires devront être imprimés sur tous les paquets de cigarettes et la vente de tabac devient interdite aux moins de 16 ans. En outre, il est désormais interdit (sous peine d'amende) de fumer dans les "locaux à usage collectif". N'ayant pas rencontré de réelle... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 janvier 2017

1998 - La France "black-blanc-beur" est en liesse !

Une délirante vague de joie saisit la France en ce dimanche 12 juillet : par 3 buts à 0, les "bleus" viennent de battre en finale la redoutable équipe brésilienne et, ainsi, de remporter leur 1ère coupe du monde de foot-ball ! A Paris, l'avenue des Champs-Elysées est envahie par une foule euphorique de plus de 1.500.000 personnes qui y passent la nuit pour fêter la victoire de l'équipe nationale. Partout dans le pays, le champagne coule à flot. A Marseille, des dizaines de milliers d'inconditionnels de Zinedine Zidane ovationnent... [Lire la suite]
29 juin 2015

1986 - Jacques Chirac commence à privatiser les entreprises publiques françaises

Devenu le premier ministre (de droite) du président socialiste François Mitterrand, Jacques Chirac commence par re-privatiser la branche française de la banque Rothschild. Celle-ci avait été nationalisée 5 ans plus tôt par le précédent gouvernement (de gauche). En compagnie d'Edouard Balladur, son ministre de l'économie, Jacques Chirac oeuvre alors activement à la renaissance de cette banque. Puis, le gouvernement de Jacques Chirac s'atèle à la mise en chantier des premières privatisations d'entreprises publiques. La banque... [Lire la suite]
26 décembre 2013

1986 - La 5ème République française entame sa 1ère cohabitation

Après 5 ans de pouvoir, le Parti Socialiste français perd les élections législatives. François Mitterrand, président de la République, décide de rester à la tête du pays et la France va ainsi découvrir la cohabitation politique : Jacques Chirac (RPR), chef de la droite parlementaire française (qui est devenue majoritaire) est nommé premier ministre par le président socialiste. En 1988, les français offrent un second mandat de président à F.Mitterrand. Il nomme Michel Rocard (Parti Socialiste) 1er ministre. Ce dernier incorpore dans... [Lire la suite]
26 décembre 2013

1986 - La pauvreté gagne peu à peu la France

Six millions de français n'ont que les minimas sociaux alloués par l'état comme ressource pour vivre. Des associations comme Les Restaurants du coeur, Le Secours  Catholique ou Le Secours Populaire permettent à plusieurs millions d'entre eux de pouvoir manger correctement. En 1987, 10% de la population active est frappée par le chômage. L'industrie cède la place à une économie de service plus avare en emplois. Les plans sociaux précèdent les plans de formations et de reclassements. Les séniors sont mis en pré-retraite et les... [Lire la suite]
06 octobre 2013

1985 - Mitterrand mise sur des députés Front National

En avril, Pierre Joxe, ministre de François Mitterrand, présente un projet de loi électorale applicable dés les législatives de 1986. Le système majoritaire à 2 tours y est remplacé par un scrutin départemental, à la proportionnelle et en un seul tour. Les listes qui obtiendront plus de 5% des suffrages se partageront les sièges de députés, dont le nombre augmente et passe à 571. Un sondage révèle que 56% des électeurs sont hostiles à cette modification électorale. Michel Rocard, ministre de l'agriculture, également opposé à ce... [Lire la suite]